Ministère de l’Economie : Le SYNAFI apporte sa part de vérité

Spot SERRO
Posted on by BDemain

Le Syndicat national des agents des finances (SYNAFI) a rencontré la presse, ce lundi 10 août 2015, à Ouagadougou, pour échanger autour du désaccord l’opposant au ministre délégué chargé du Budget, Amina Billa.

arton109

Réagissant par rapport à la à la sortie de la ministre, la semaine précédente, les conférenciers ont indiqué que l’un des points essentiels du malentendu porte sur l’extension du Fonds commun à tous les travailleurs de la fonction publique. A les en croire, la question ne leur a jamais été posée et cela n’a jamais été leur position .
Par rapport à l’information selon laquelle le ministre délégué aurait été victime d’agression de la part des militants du syndicat, le SYNAFI, a tenu à apporter sa part de vérité.

Selon le secrétaire général du syndicat, Mohamed Savadogo, aucune menace d’aucune forme n’a été proférée à la ministre.
« Nous sommes victimes de discrimination. Par rapport aux autres, nous avons à peu près la moitié voire le tiers de ce qu’ils gagnent », a avancé Souleymane Oumtana qui a poursuivi que le SYNAFI se bat seulement pour plus d’équité, depuis 2005.

Selon les responsables du syndicat, le problème était en passe d’être résolu avec le protocole d’accord du 22 juin 2011 qui promettait la réduction des écarts entre agents. Mais jusque là, la situation n’a pas changé et la ministre refuse de les recevoir pour en parler. Pour eux, c’est la rupture du dialogue qui les a poussé à revendiquer.
Le SYNAFI dit rester cependant ouvert au dialogue mais maintient tout de même son projet de sit-in prévu du 11 au 13 août 2015, et celui des grèves prévu du 20 au 27 août 2015.

Martin Coulibaly

Leave A Response

*