CPR/MP: plusieurs millions de francs CFA destinés à la campagne de Natama volés

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le Secrétariat Exécutif National de la Convergence Patriotique pour la Renaissance / Mouvement Progressiste (CPR/MP) a animé un point de presse, ce jeudi 1er octobre 2015 à Ouagadougou, en vue de donner sa lecture des récents évènements survenus au Burkina Faso.
natama3-1

Deux grands points ont fait l’objet de cette rencontre avec les hommes de la presse. Il s’agit de la réaffirmation de la condamnation du putsch manqué et de la condamnation de cette «haineuse et odieuse » intoxication dont a été victime le candidat Jean Baptiste Natama.

Au lendemain du coup d’Etat perpétré par le Gl Gilbert Diendéré et l’ex Régiment de sécurité présidentiel (RSP), l’on a appris sur les réseaux sociaux que le candidat de la CPR/MP était pressenti pour occuper la primature. Cette information a suscité l’indignation de certains manifestants hostiles au putsch qui ont saccagé son domicile au quartier cité An III. « L’on ait brulé sa maison, sa voiture et les motos de ses employés, ils ont pillé et volé des biens et plusieurs millions destinés à la campagne électorale », foi de Arnaud Maré, secrétaire chargé de l’orientation politique, qui a avancé que ces actions ont été préméditées au regard des acharnements dont ils sont victimes depuis l’appel à la candidature de Natama en janvier 2015.

Pour Harouna Natama, secrétaire à l’information du CPR/MP, c’était l’œuvre des détracteurs politiques dont le but était de faire reculer le candidat Natama pour sa « probité et son refus de la compromission ».
Yogo Evariste, premier secrétaire national, cette intoxication est un « grossier et lâche mensonge », en ce sens que le candidat Natama a été le premier à condamner, sur sa page facebook, le putsch. Puis de reprendre son propos: « Nous réaffirmons notre condamnation de la prise du pouvoir par les armes et en appelons à la restauration des institutions civiles. On pourrait dire à l’évidence que cette position n’a pas été entendue ».

Par ailleurs, le CPR/MP a présenté ses condoléances aux familles des victimes, souhaité prompt rétablissement aux blessés, félicité l’ensemble du peuple burkinabè pour sa grande mobilisation et également l’armée républicaine pour son sens élevé de la responsabilité qui a permis de faire échec aux irréductibles de l’ex régiment.
Pour finir, le secrétariat exécutif a fait appel à tous les éléments de l’ex RSP en cavale, à réintégrer l’armé unifiée, tout en invitant le général putschiste à assumer entièrement ses responsabilités sans fioriture. Par la même occasion, il a appelé le gouvernement à engager des concertations, en vue de la poursuite du processus électoral, en exigeant que la lumière soit faite sur les cartes d’électeurs frauduleuses.

Joackim Shino Batao

Leave A Response

*