Des partis politiques pourraient être suspendus pour avoir soutenu le coup d’état

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Lors du traditionnel point de presse du gouvernement de ce mercredi 7 octobre 2015 à Ouagadougou, le ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme, René Bagoro a parlé du sort des partis politiques impliqués dans le coup d’état manqué des 16 et 17 septembre dernier.
Bagoro-gvt

« Les partis politiques sont considérés comme des personnes morales et il est possible de condamner pénalement une personne morale. Si les partis politiques, à travers leurs organes dirigeants, sont reconnus coupables, cela peut entrainer leur dissolution », a-t-il laissé entendre.

Burkinademain.com

Leave A Response

*