Cérémonie d’hommage aux victimes du coup d’état manqué

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le Pays des hommes intègres a organisé les funérailles des victimes du coup d’Etat manqué, le 9 octobre à la Place de la Nation à Ouagadougou.

L’État représenté au plus haut niveau par le président Kafando

L’État représenté au plus haut niveau par le président Kafando

Sont tombés sur le champ d’honneur, dix personnes: Richard Sedego, Nouhoun Barry, Salfo Yelnonga, Badama Bazié, Yasya Rabo, Angèle Ouédraogo/Kaboré, Yssouf Yoda, Appolinaire Kologo, Amza Ouédraogo et Mady Souleymane Ouédraogo. Leurs cercueils, recouverts des couleurs nationales, ont été exposés sur la place de la Nation.

Et la cérémonie d’hommage a été marquée par des recueillements, des prières et des discours. Le représentant des familles des victimes, Patrice Bazié a déploré que des fils soient encore tombés sous des balles assassines d’un groupe de putschistes avec à leur tête un certain général. Puis, il a estimé que le plus grand hommage que la Nation puisse leur rendre c’est d’œuvrer à ce que justice soit rendue.

Par la suite, il a recommandé aux candidats aux prochaines échéances électorales de mettre l’accent sur des messages de paix et surtout de tirer leçons du présent.

Les parents des victimes s'inclinent sur les dépouilles mortelles

Les parents des victimes s’inclinent sur les dépouilles mortelles

Le gouvernement, par le truchement du ministre en charge de l’Administration territoriale, Youssouf Ouattara, a dit que des actions judiciaires sont en cours pour que justice leur soit rendue. Il a rappelé que des mesures ont été prises pour soutenir les blessés.

Pour finir, cap a été mis sur le cimetière municipal de Gounghin pour l’inhumation des  »combattants de la liberté ».

Mathias LOMPO

Leave A Response

*