La culture Gurunsi en célébration jusqu’au 18 octobre prochain

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Dans le cadre de l’exposition dénommée Gurunsi, le musée national a organisé, du 9 au 10 octobre 2015 au Cenasa, un colloque international sur le thème « histoire, société et culture des peuples Gurunsi du Burkina Faso ».

Le SG du ministère au centre

Le SG du ministère au centre

Au cour de la cérémonie d’ouverture du colloque, le représentant du Ministre de la Culture et du Tourisme Désiré Ouédraogo, secrétaire général dudit ministère a loué la culture des Gurunsi. Pour lui, il faut travailler à en faire un « vrai déterminant de création de la richesse culturelle nationale ».
Lors de la conférence inaugurale de ce colloque, le professeur Moustapha Gomgnimbou a fait savoir qu’il « vise à mieux faire connaître un groupe ethnoculturel qui fait partie des groupes les plus anciennement installé sur le territoire Burkinabè et qui ont su préserver leur culture ».
A la suite du Pr, des personnalités tels que le professeur Moustapha Gomgnimbou, Ludovic Kibora, Nicola Mien, Jean la Croix Ada et le professeur Tcham de la communauté Gurunsi du Togo ont fait des communications portant sur les thèmes relatifs à l’histoire, l’organisation socioculturelle et sociopolitique des Gurunsi.
A l’endroit des chercheurs, des experts et des étudiants, le représentant du ministre de la culture et du tourisme a souhaité que ces travaux puissent donner « aux jeunes Gurunsi en particulier et à tous le publics en général, les repères nécessaires pour une connaissance et une appropriation véritable de l’histoire, de l’organisation sociétale et de la culture du groupe Gurunsi »
Cette activité dénommée exposition Gurunsi, première du genre, est parsemée d’activités qui ont permis de mettre en lumière le riche patrimoine culturel Gurunsi. Au nombre de ces activités, on peut citer ‘’21 de Réo’’ dans la cour du musée national, la nuit de la danse traditionnelle Gurunsi, le concert des artiste modernes Gurunsi, la foire gastronomique.
Joachim BATAO

Leave A Response

*