MPP: « Nous avons diné avec le diable », Salif Diallo

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) a organisé une conférence de presse, ce 2 octobre 2015 à Ouagadougou, en de partager les grandes lignes du projet de société du candidat Roch Marc Christian Kaboré pour la présidentielle du 29 novembre à venir.

sALIF-dIALLO-692x360
L’exercice a été dominé par des questions d’actualité, relatives à la collaboration avec le régime Compaoré, la sécurité du processus électoral et les fausses cartes d’électeur.

« Nous assumons le passif comme l’actif du régime de Blaise Compaoré (…) Nous avons diné avec le diable, mais nous ne sommes pas le diable. Nous avions des fourchettes très longues », a martelé le 1er vice-président du MPP, Salif Diallo qui a lancé un avertissement aux Burkinabè qui croient que la lutte contre le régime de Blaise Compaoré, contre la « monarchisation » du pouvoir est terminée. A l’entendre, il y a des gens ourdissent des plans contre notre peuple.

Salif Diallo a fait allusion aux djihadistes, en arguant que personne ne doit empêcher la tenue des élections du 29 novembre. « Même si les djihadistes vont attaquer, nous irons aux élections et donner la réplique ». Selon lui, c’est avec l’expression de la souveraineté du peuple que le Burkina pourra enterrer définitivement les « forces rétrogrades » qui aspirent à troubler le pays.

Pour ce qui concerne les fausses cartes d’électeurs, le MPP a appelé les partis politiques à la retenue, à faire confiance aux institutions et à ne pas se substituer à elles.

Joackim BATAO

Leave A Response

*