Elections couplées: la CENI au rapport

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

La Commission électorale nationale indépendante (CENI) a fait l’état des préparatifs des élections couplées aux acteurs politiques, le mardi 3 novembre 2015 à Ouagadougou.

Il ressort que la liste des 14 candidats pour la présidentielle a été confirmée par le Conseil constitutionnel ; le tirage au sort pour le positionnement des candidats sur les bulletins uniques est fait. Toutefois, certains partis politiques doivent procéder au remplacement des candidats déclarés inéligibles aux législatives, a avancé le président de la CENI, Barthelemy Kéré. Selon lui, il devrait avoir 41 listes sur la liste nationale; 998, provinciales, soit 1 039 listes représentant 7.058 dossiers de candidats (titulaires et suppléants confondus)», si une seule liste ne vient à être invalidée.

Le président de la CENI a fait savoir que seuls les bulletins de vote et autres documents électoraux sont en cours de confection. A l’en croire, les élections couplées nécessitent 90 000 membres de bureaux, répartis dans 2 717 bureaux de vote.
« Au niveau du fichier électoral qui comptait 5 512 915 électeurs, il y a lieu de prendre en compte tous les citoyens inscrits qui auront 18 ans entre le 11 octobre et le 29 novembre 2015. Ils sont au nombre de 4 100 électeurs » a-t-il fait savoir, tout en précisant que ces derniers étaient déjà inscrits sur la liste électorale pour le compte des municipales du 31 janvier 2016. En prenant ces derniers en compte, le nombre d’électeurs pourrait passer à 5 517 015.

Un autre sujet s’est invité à l’ordre du jour, celui des « fausses cartes d’électeurs ». Me Kéré a déclaré n’avoir pas vu une seule carte, avant de dire qu’il s’en tient à la conclusion du parquet de Ouagadougou qui a classé le dossier sans suite, pour absence d’infractions.

Mathias Lompo

CENI

Leave A Response

*