La dernière victime du putsch manqué conduite à sa dernière demeure

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Victime du putsch manqué du 16 septembre dernier, Mamadou Tiècoura Touré, a été inhumé, ce jeudi 12 novembre 2015, en présence des autorités de la transition, ses parents, ses amis et ses camarades de classe.

martyr
« Tu t’es sacrifié pour une grande cause, pour la grande cause des peuples libres qui ont payé leur liberté avec le sang », a déclaré le ministre en charge de la communication, Frédéric Aimé Nikiéma qui s’est exprimé au nom du gouvernement de la transition.

A l’en croire, la mémoire du « combattant de la liberté » restera éternelle, car « sa lutte n’a pas été vaine et ne sera pas trahie. Au-delà de la Nation, ce martyr de la liberté appartient désormais à l’histoire du Burkina Faso et à celle de l’humanité ».

Mamadou Tiécoura Touré avait reçu une balle dans l’abdomen devant sa porte le 17 septembre 2015. Après deux mois de lutte, il a succombé à sa blessure, le 10 novembre dernier. Il était l’aîné d’une famille de quatre enfants. Agé de 20 ans, il faisait la classe de terminale.

Joachim Batao

Leave A Response

*