Présidentielle 2015: le révérend-pasteur, Dr Olivier Kabré parle aux candidats

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

A quelques jours du scrutin présidentiel du 29 novembre prochain, les Eglises Evangéliques Inter-Dénominations, par la voix de leur président, le révérend-pasteur, Dr Olivier Kabré, ont publié une déclaration. Lisez-plutôt!

REVEREND
« L’histoire nous apprend que l’homme n’apprend rien de l’histoire. »

La première guerre mondiale, 14-18, avec toute l’horreur, les sacrifices, les larmes et le sang des peuples sur toute la planète n’a pas été source d’enseignements et de leçons. Elle devrait servir pour éviter la deuxième guerre mondiale. Aussitôt après survint malheureusement celle-là, 39-45, qui fut plus meurtrière, ravageuse. Elle a été la réponse à l’amnésie de la race humaine.

L’Afrique vit, de nos jours, une grande tragédie après celle de l’ère coloniale. Les cris, les pleurs, les meurtres, les crimes, les rebellions, les guerres fratricides sont les lots journaliers de son existence. Il y a longtemps que le Rubicon a été franchi au Liberia, en Syrie, en Libye, au Soudan, en Côte d’Ivoire…

Le mal de l’Afrique est somme toute l’après élection présidentielle. Pour un seul fauteuil, il y a plusieurs candidats, cela est à l’honneur de la démocratie. Mais hélas! Dans la logique, le fauteuil présidentiel réclame une seule personne; il ne choisit pas le plus intelligent, le plus beau, le plus riche, le roi, le prince, … Ce fauteuil n’est pas non plus un long et large banc pour accueillir deux ou plusieurs personnes. Pourquoi alors le malheur de l’Afrique y provient-il , à la suite de la proclamation des résultats d’élections présidentielles qui génèrent des rebellions, des subversions, des coups d’Etat ?

L’homme politique africain n’est-il pas capable de dépassement pour respecter le verdict des urnes ? Doit-il toujours croire que le « moi » doit triompher du choix du peuple ?

Les évènements des 30 et 31 Octobre 2014 et la tentative de coup d’Etat du 16 septembre dernier doivent donc instruire les 14 candidats en course pour la magistrature suprême. Ils doivent faire montre de beaucoup de retenue dans leur propos et leur comportement. Ils gagneraient surtout à faire montre de grandeur d’esprit et de sagesse, sinon la quarantaine de morts que tout le peuple pleure aujourd’hui serait des victimes inutiles et leur sacrifice suprême serait vain.

Et les acteurs et actrices, qui vont jeter le trouble dans ce beau pays, notre chère patrie, qui oseront contester, par la violence et dans la violence, le verdict des urnes des scrutins électoraux seront purement et simplement comparés aux dignitaires de l’ancien régime. On leur appliquera le sobriquet « Toulourou » de feu le Président Maurice Yaméogo. « Tout-loup est roux », « Toulourou »

Chers compatriotes, chers candidats, tout pouvoir vient de Dieu.
C’est pourquoi, chacun de nous, à quelque niveau qu’il se trouve, devrait se comporter comme la Bible le recommande dans Colossiens 3 :12<>.

Que Dieu bénisse le Burkina Faso

Révérend Dr. Olivier K. Kabré.

Président des Eglises Evangéliques Inter-Dénominations
(Mission Oméga)

Chevalier de l’Ordre National,
Chevalier de l’Ordre des Palmes Académiques

Leave A Response

*