Putsch manqué : le juge d’instruction déclare irrecevable la constitution des avocats de Djibrill Bassolé

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le juge d’instruction près le tribunal militaire a déclaré irrecevable la constitution des avocats étrangers dans le dossier du général Djibrill Bassolet.
Bassolé-D.

Le tribunal s’est fondé sur l’article 31 du Code de justice militaire du Burkina Faso qui stipule : « les Avocats de nationalité étrangère ne sont pas admis devant les tribunaux militaires ».

Pour le collectif des avocats qui protestent, il existe des accords bilatéraux entre la France et le Burkina Faso et d’autres règlements de l’UEMOA. Le collectif des avocats aurait déjà déposé un recours contre la décision du tribunal militaire burkinabè.

Anderson Koné

Leave A Response

*