La veuve de Joseph Ki Zerbo a cassé la pipe

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

La veuve du Pr Joseph Ki-Zerbo, Jacqueline Ki-Zerbo, est décédée ce mardi 15 décembre 2015 en fin de matinée à Ouagadougou, des suites de maladie.
Jacqueline-KI-ZERBO1

Diplômée d’anglais à la Sorbonne, Jacqueline Ki Zerbo est une femme distinguée et très cultivée. Elle obtient son baccalauréat série philosophique après des études secondaires au Sénégal.

D’abord à l’Ecole normale de Rufisque puis au Lycée Van Vollenhoven. En 1956, elle obtient sa licence d’anglais à la Sorbonne à Paris. C’est en 1958 à Paris qu’elle épouse Joseph Ki-Zerbo. Elle commence d’abord par enseigner à Dakar comme professeur d’anglais au Cours complémentaire. En 1961, elle est recrutée comme professeur d’anglais au Lycée Philippe Zinda Kaboré. Elle serait l’une des rares professeurs noirs de l’époque.

Elle fut nommée dans le cadre de l‘africanisation des cadres de l’administration, directrice du Cours normal des jeunes filles, jusqu’en 1974. Par la suite, elle ira faire valoir ses compétences dans les institutions internationale jusqu’en 1992.

D’origine Bambara, Jacqueline Ki-Zerbo est née à Ségou au Mali. Son père, feu Lazare Coulibaly fut un grand syndicaliste et membre du Bureau politique du RDA. A la faveur de l’indépendance de la Guinée et l’appel de Sékou Touré, Jacqueline n’hésite pas à suivre son époux pour aller prêter main forte à ce pays.

Anderson Koné

Leave A Response

*