Koudougou: Une bande d’élèves et une fillette de 14 ans aux arrêts

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le commandant de compagnie de gendarmerie de Koudougou a animé un point de presse, le 16 décembre 2015, en vue de présenter deux réseaux de voleurs d’engins qui opèrent dans la ville de Koudougou.

DSC00642 vol d'engins +á kdg

Le premier est composé de sept personnes dont cinq élèves régulièrement inscrits dans un établissement. Leur âge varie entre 16 et 22 ans. Quant au deuxième réseau, il s’agit d’un duo composé d’une jeune femme et d’une fillette de 14 ans.

Selon le commandant de compagnie de gendarmerie de Koudougou, le lieutenant Pascal Traoré, depuis quelques mois, les habitants du secteur 5 de Koudougou ont été victimes de multiples cambriolages. Face aux nombreuses plaintes, la brigade de recherches de gendarmerie de Koudougou a mis un accent particulier sur sa mission de surveillance continue.

Des aveux des présumés voleurs, ils sont les auteurs de plusieurs cambriolages de domiciles dans lesquels, ils ont emporté un nombre important de matériels. Le mode opératoire consistait à repérer les cibles, leurs vécus avant de passer à l’acte.
Le butin est écoulé à vil prix, le plus rapidement possible, de concert avec les membres du groupe basé à Ouagadougou.
DSC00639 vols d'engins +á kdg
Les investigations ont permis de saisir deux baffles, un ordinateur portable, un lecteur DVD, un appareil de musique et six bouteilles de gaz.

Par ailleurs, la gendarmerie a mis la main, le 25 novembre dernier sur une mineure de 14 ans en flagrant délit de vol d’une bicyclette. Elle a reconnu avoir volé à plusieurs reprises des bicyclettes, sur instruction de sa patronne qui se livrait à cette activité. La perquisition effectuée au domicile de ladite patronne a permis de saisir sept bicyclettes et un vélomoteur. Au second domicile de ladite patronne sis à Réo, trois autres bicyclettes ont été saisis. Trente six vélos et deux vélomoteurs ont été saisis par la gendarmerie. Selon le commandant de compagnie de gendarmerie de Koudougou, elle faisait croire à ses clients qu’elle travaille dans une structure de micro finances de la place et que les nombreux vélos appartenaient à des débiteurs indélicats.

Moumouni Déra

Leave A Response

*