Une femme réclame une pension alimentaire de 8 000 Euros à Dominique Strauss-kahn

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Selon « Closer », l’ex-patron du Fonds monétaire international (FMI) est le père d’un petit garçon de cinq ans. La mère du môme réclame 8 000 Euros de pension alimentaire à Dominique Strauss-Kahn.
DSK

Dominique Strauss-Kahn fait encore parler de lui ! Quatre ans après l’affaire du Sofitel et quelques mois seulement à peine après le procès de l’affaire Carlton, on découvre que l’homme d’affaires a un fils caché dont la paternité est établie depuis novembre… cinq ans après sa naissance, selon une révélation de Closer ! Or, il y a 5 ans, DSK était à la tête du Fonds monétaire international (FMI) et était le favori à Gauche pour se présenter à la présidentielle de 2012. Avec son épouse Anne Sinclair, ils donnaient également l’image d’un couple uni.

Une pension alimentaire de 8 000 Euros

La mère du petit garçon, « une jolie brune de 45 ans », a lancé une assignation pour faire reconnaître la filiation il y a un an et demi et la paternité a été officiellement établie par des tests ADN. Preuve du caractère sérieux de l’affaire, le tribunal de grande instance de Paris étudie le montant de la pension alimentaire de la mère, qui réclame aujourd’hui 8 000 Euros mensuels. Au terme de cette audience, qui s’est déroulée le mardi 15 décembre, le tribunal a mis la décision en délibéré jusqu’à fin janvier.

Dominique Strauss-Kahn est déjà le père de quatre enfants. Il a eu deux filles et un garçon de son premier mariage avec Hélène Dumas. Il avait eu une autre fille plus tard, avec sa deuxième femme, Brigitte Guillemette. Aucun enfant n’était né de son mariage avec la journaliste Anne Sinclair, qu’il avait épousée en 1991. Il y a peu, celle-ci s’était confiée sur les tromperies de son mari : « Quand j’ai épousé Dominique, je savais que c’était un charmeur, un séducteur », avait-elle déclaré, même si elle s’était dite persuadée de l’innocence de DSK dans l’affaire du Sofitel.

Anderson Koné

Leave A Response

*