Bobo Dioulasso: un réseau de falsificateurs de cartes grises démantelé

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le commissariat de police de l’arrondissement n°6 de Bobo-Dioulasso a présenté, le lundi 21 décembre 2015, six présumés faussaires de cartes grises d’automobile.

Les présumés faussaires laissaient « vieillir » les véhicules, avant de procéder au dédouanement, sans tenir compte des documents originaux.

VOL
Selon le commissaire de police, Moussa Ouattara, le réseau a été démasqué, suite à une plainte déposée par un certain Sidibé pour abus de confiance contre le nommé S.A., propriétaire d’un parc automobile.
De fait, Sidibé a confié son tracteur à ce dernier pour vente. S.A. a vendu l’engin, sans lui remettre la totalité de la somme.

C’est le début des investigations qui vont relever que le sieur prospère dans le faux et usage de faux, avec le soutien de comparses. Car, il est apparu que sans les documents originaux, le propriétaire du parc automobile S.A., est parvenu à établir une nouvelle carte grise originale, à procéder au dédouanement et à la vente du tracteur à un autre acquéreur domicilié à Banfora.

Toute chose qui a permis aux enquêteurs de comprendre que S.A. a reçu la totalité de la somme, après avoir effectué toutes les formalités de dédouanement.

Pour tout comprendre, il a fallu, de l’aveu du commissaire Ouattara, procéder à une infiltration, qui a permis de faire une perquisition chez le transitaire. Il a alors e été saisis 26 formulaires de cartes grises italiennes, 17 formulaires de cartes grises suisses, 5 cachets dont 1 en langue italienne. En outre, il y a 3 ordinateurs, 1 machine dactylographique, et 1 photocopieuse. Après vérification des deux cartes grises auprès de la direction régionale des transports, les enquêteurs ont découvert qu’il y a une différence sur les dates de première mise en circulation du véhicule.

A ce stade des recherches, le commissaire a dit que l’enquête suit son cours et qu’il n’est pas exclu qu’il y ait des complices dans l’administration publique.

Moussa Coulibaly

Leave A Response

*