Une nouvelle marque dans les boutiques de vêtement, « Burkimbila_Baa_Beogo »

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Ils sont jeunes; ils sont ambitieux et ont décidé de faire parler d’eux pour la postérité. Encore sur les bancs des universités publiques et privées du Burkina Faso, ils ont lancé une marque de vêtement, le Burkimbila_Baa_Beogo (3B).

BILL

Burkimbila_Baa_Beogo, autrement dit 3B, est une marque de vêtement, fondée à la mi- novembre 2015 à Ouagadougou par cinq jeunes burkinabè, Abdramane Billa , Zakaria Ouédraogo, Rasmane Ouédraogo, Rabiatou Kindo et Illiassa Sawadogo.

Armés de leur détermination et de leur foi, ces jeunes, âgés de moins de 25 ans, ont crée l’enterprise 3B Fashion dont le siège social est à Ouagadougou au secteur 51.

Sont exposés audit siège trois qualités de vêtements: les tee-shirts, les Polo, les Body, ainsi que des casquettes. Les prix oscillent actuellement entre 5 000 Francs CFA et 10 000 Francs CFA. Il en existe de toutes les couleurs (noir, blanc et gris) et de tous les formats (manches longues, manches courtes et sans manches). Il en existe également dans les boutiques de vêtements à Ouagadougou et bientôt sur toute l’étendue du territoire.

Les produits 3B Fashion sont 100% coton et ils portent la griffe des meilleurs couturiers de la capitale burkinabè.

L’un des membres fondateur du groupe, Abdramane Billa a avancé que l’idée est née suite à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre. Selon lui, 3B veut dire « Burkinabè jusqu’à la mort ». Et le choix des couleurs nationales (rouge, jaune et vert) n’est pas fortuit. Il a expliqué que c’est une façon pour eux de montrer leur attachement au pays qui les a vus naître, le Burkina Faso.

DOLL
A travers cette marque, M. Billa a indiqué qu’il s’est agi d’encourager la population à consommer les produits, marque in Burkina, fabriqué par les Burkinabè.

« Notre souhait, c’est que la marque soit reconnue sur le plan international », a signalé M. Billa qui a déclaré qu’il y a des commandes internationales qui ne peuvent être honorées, en raison de la modicité de leurs moyens.

BILL
Abdramane Billa a soutenu que sa société compte se lancer plus tard dans les domaines des chaussures, des sacs et des pantalons. Pas seulement, elle compte exporter ses produits dans la sous-région et le monde entier, d’ici à deux ans.

Anderson Koné

Leave A Response

*