Kosyam : Alexander De Croo chez le président Roch Kaboré

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

De Kosyam, les Burkinabè attendent impatiemment un Premier ministre. Mais, c’est d’un vice-Premier ministre de la Belgique qu’il leur a été donné de voir ce 6 janvier. En effet, Alexander De Croo, c’est de lui qu’il est question, est venu féliciter de vive voix Roch Marc Christian Kaboré pour son élection à la présidence du Faso.

 Alexander De Croo, vice-Premier ministre belge en charge de la coopération au développement, a félicité Roch Kabore pour son élection à la Présidence du Faso

Alexander De Croo, vice-Premier ministre belge en charge de la coopération au développement, a félicité Roch Kabore pour son élection à la Présidence du Faso


La courtoisie d’un libéral à un socio-démocrate. C’est ce à quoi l’on a assisté ce 6 janvier 2015 au palais de Kosyam où Alexander De Croo, vice-Premier ministre belge en charge de la coopération au développement, de l’agenda numérique, des télécommunications et de la poste ; est venue, à la tête d’une délégation officielle, rendre une visite de courtoisie au nouveau président du Burkina, Roch Marc Christian Kaboré.
La délégation belge lors de son tête-à-tête avec le président Kaboré

La délégation belge lors de son tête-à-tête avec le président Kaboré


«Nous avons tenu à effectuer le déplacement pour exprimer nos félicitations au nouveau président du Faso et au peuple burkinabè pour l’organisation réussie des dernières élections qui, on le souhaite, devra faire tâche d’huile en Afrique», a indiqué l’ancien président de l’Open VLD, parti libéral de Belgique.
La visite a été l’occasion pour les membres de la délégation belge de réaffirmer la volonté de leur pays à accompagner le Burkina Faso dans son processus de démocratisation et à soutenir ses nouvelles autorités en matière de développement, à travers notamment trois axes que sont l’approvisionnement en eau potable, la sécurité alimentaire mais surtout la question du planning familial et des violences faites aux femmes.
La visite de Alexander De Croo à Roch Marc Kaboré intervient à un moment où les Burkinabè se montrent de plus en plus impatients par rapport à la nomination d’un nouveau Premier ministre.
La fumée blanche va-t-elle enfin s’échapper de Kosyam ?

Philippe Martin
Burkinademain.com

Leave A Response

*