Adolf Hitler se serait exilé en Argentine

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Depuis plusieurs années, de nombreuses voix se sont élevées pour démentir la version officielle du suicide d’Adolf Hitler, le 30 avril 1945, note le site d’information M6Info.
HITLER

« Ce jour-là, alors que l’Armée rouge avance irrémédiablement vers leur bunker, Hitler et sa femme se seraient donnés la mort, le dictateur d’une balle dans la tête et elle en avalant du cyanure » lit-on sur le sit qui évoque cette version, enseignée dans les livres d’histoire, est contestée par un ancien agent de la CIA, Bob Baer, qui a pu consulter 700 documents déclassifiés du FBI.
Selon lui, Hitler aurait organisé la mise en scène de son suicide avant de partir à bord d’un sous-marin vers Tenerife, en Espagne, avant de rejoindre l’Argentine.

« Ce que l’on fait, c’est que l’on réexamine une histoire, la version d’une histoire qui affirme qu’Hitler est mort dans son bunker, mais plus on creuse, plus il me semble évident que nous n’avons aucune preuve que cela se soit déroulé ainsi », explique Bob Baer. Pour lui, non seulement les documents déclassifiés et épluchés par son équipe n’apportent jamais la preuve que le corps du dictateur a bien été identifié à l’époque, mais au contraire, le FBI semble s’interroger sur les circonstances de son suicide : « l’armée américaine en Allemagne n’a jamais réussi à localiser le corps d’Hitler et n’a jamais eu de preuve irréfutable qu’il était bien mort », est-il écrit dans l’un de ces documents.

En 2014, une thésarde brésilienne avait affirmé avoir retrouvé Hitler au Brésil, sous l’identité d’un homme blanc, Adolph Leipzig, mort en 1984 à l’âge de 95 ans.
Récemment aussi, un homme de nationalité grecque a affirmé dans un documentaire avoir aidé plusieurs dignitaires du régime nazi, dont Hitler, à fuir l’Allemagne à la fin de la guerre pour se réfugier en Amérique latine.

Anderson Koné

Leave A Response

*