Attaques terroristes: le CDP condamne fermement les tueries de Ouagadougou

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Suite à l’attaque terroriste contre le Splendide hôtel et le café restaurant Cappucino dans la capitale Ouagadougou, le congrès pour la démocratie et le progrès (CDP) a publié une déclaration, le 16 janvier 2016. Lisez plutôt!
CDP

Le vendredi 15 janvier 2016, notre pays, le Burkina Faso, a été la cible d’attentats terroristes d’une grande barbarie et d’enlèvements. Notre parti, le Congrès pour la Démocratie et le Progrès, condamne fermement ces tueries perpétrées et revendiquées par AQMI, à TIN AKOFF dans la localité de TIN ABAO et à Ouagadougou.
Tout en s’inclinant devant la mémoire des victimes de ces ignobles tueries, nous présentons notre compassion et notre solidarité aux familles endeuillées, à l’ensemble du peuple burkinabè et souhaitons prompt rétablissement aux blessés.

Ces attaques sont la preuve que les terroristes s’en prennent à n’importe quel citoyen de n’importe quel pays. Avant hier les Etats-Unis, la Russie, hier la France, l’Indonésie, la Turquie, le Nigeria, le Niger et le Mali, aujourd’hui le Burkina Faso dans un mode opératoire presque similaire, cette situation mérite que l’on se mobilise contre la grave menace qui pèse sur l’humanité toute entière. C’est pourquoi nous en appelons à une prise de conscience nationale et à un sursaut de tous les fils et filles du pays pour la consolidation de l’unité nationale et de la cohésion sociale.

C’est le lieu pour nous de féliciter et de saluer le courage des forces de défense et de sécurité du Burkina Faso et des forces alliées, notamment française et américaine.
En outre, nous encourageons le gouvernement à prendre des dispositions adéquates pour assurer la sécurité de nos villes et de nos campagnes contre les menaces terroristes.

Dans cette même dynamique, nous exhortons le peuple burkinabè dans toutes ses composantes à redoubler de vigilance pour contribuer à endiguer le phénomène du terrorisme sur toutes ses formes au Burkina Faso et dans la sous-région.

Démocratie – Progrès – Justice

Ouagadougou, le 16 janvier 2016
Pour le Bureau Exécutif National
Le Président du Parti P/I,
Achille Marie Joseph TAPSOBA

Leave A Response

*