Attentat de Ouagadougou: Salif Diallo condamne la barbarie des djihadistes

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le point des attaques terroristes qui ont endeuillé la capitale burkinabè et la localité de Tin-Akoff a été fait aux députés burkinabè, ce 19 janvier 2016 à Ouagadougou.
DIALLO

C’est le président de la Commission de la défense et de la sécurité, Halidou Sanfo, qui a lu le rapport transmis par le président du Faso.

Ce rapport, portant sur 4 points, a permis de faire la lumière sur l’attaque terroriste de Tin-Akoff, l’enlèvement du couple australien de Djibo, les attaques du Cappuccino et du Splendid Hôtel, le bilan global des attaques et les mesures prises par le gouvernement.

Il apparait que le bilan se présente comme suit: 30 morts et 71 blessés dont 15 hospitalisés et 176 otages de 18 nationalités libérés du Splendid hôtel.
A ce jour, 6 gendarmes, 11 policiers français et 5 éléments du Bureau fédéral des investigations (FBI) travaillent avec les forces de défense burkinabè dans le cadre des enquêtes sur les attaques.
Les principales mesures portent sur l’opérationnalisation du conseil de sécurité nationale et de l’agence national des renseignements, le maintien des horaires du couvre-feu, le renforcement des contrôles sur les axes routiers et des fouilles aux entrées et aux sorties des villes

Et le président de l’assemblée nationale a déclaré a condamné « fermement ces attaques barbares et inexplicables par les groupes djihadistes ».

Mathias Lompo
BURKINADEMAIN.COM

Leave A Response

*