Attaques terroristes du 15 janvier : Retour sur la marche-soutien des Burkinabè de Québec

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Les Burkinabè de la province canadienne de Québec ne sont pas restés insensibles aux attaques terroristes du 15 janvier 2016 à Ouagadougou qui a fait plus d’une trentaine de morts dont des canadiens. Répondant à l’appel de leurs responsables et bravant le calvaire hivernal  ; ils ont marché le 22 janvier 2016 pour exprimer leur soutien et compassion aux familles et proches de la tragédie du 15 janvier. Retour sur une marche patriotique.

 

Une semaine seulement après les attaques terroristes du 15 janvier 2016 de Ouagadougou ayant fait plus d’une trentaine de morts ; l’Association des Burkinabè de Québec (ABUQ) a organisé le 22 janvier une marche de soutien aux familles des victimes du drame devant le Parlement de Québec.

Malgré le calvaire hivernal avec une température avoisinant les moins vingt degrés Celsius ce jour, ils étaient une trentaine de citoyens à répondre présent à l’appel patriotique.

Doumbo Gautier Yé, président de l'Association des Burkinabè de Québec, a livré un discours patriotique

Doumbo Gautier Yé, président de l’Association des Burkinabè de Québec, a livré un discours patriotique

Intervention patriotique du président de l’ABUQ

 

Dans un discours patriotique, le président de l’Association des Burkinabè de Québec (ABUQ), Doumbo Gautier Yé,  a exprimé la compassion de la communauté burkinabè de Québec et a exhorté les Burkinabè se serrer les coudes face à la menace terroriste.

«Solidaires des familles proches, collègues, connaissances et élèves des victimes, nous présentons de vive voix nos plus sincères condoléances à toutes ces personnes endeuillées. Nous sommes de cœur avec vous, partageant la même peine et douleur dans ces moments de tristesse.

En ce soir du vendredi 22 janvier 2016, nous prenons également à témoin la communauté internationale pour condamner énergiquement de tels actes qui ne sauraient se justifier. Nous affirmons que le Burkina Faso reste et demeure une terre d’accueil pour toutes les nationalités», a indiqué Gautier Yé.

Et d’ajouter : «Nous appelons le Peuple Burkinabé à s’unir davantage, à être fort. C’est en ce moment que nous devons puiser en nous l’énergie et les ressources nécessaires pour surmonter les dures épreuves auxquelles nous faisons face afin de relever les défis de l’heure».

Malgré le froid hivernal, ils étaient nombreux à répondre présent à l'appel patriotique

Malgré le froid hivernal, ils étaient nombreux à répondre présent à l’appel patriotique

Triompher des graines et germes de discorde

 

«Rien, oui rien, ni personne ne doit empêcher la détermination de ce vaillant et courageux Peuple à triompher des graines et germes de discorde, division, désunion. Au point où nous sommes parvenus, main dans la main, marchons d’un même pas. Sachons alors taire nos différences en ces moments si cruciaux. Nous venons de loin, et nous irons plus loin. Rien ne doit empêcher notre marche vers l’avenir radieux de notre chère Patrie», a assuré en guise de conclusion le président de l’Association des Burkinabè de Québec.

Par ailleurs, au cours de cette marche de soutien, les participants ont entendu un témoignage poignant de Madame Doris Lévesque par rapports aux événements du 15 janvier 2016 à Ouagadougou.

 

Martin Philippe

BURKINADEMAIN.COM

Leave A Response

*