Burkina: Marcel Tankoano du M 21 pour une «opération commando sans pitié»

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le Mouvement du 21 avril (M21) a organisé un point de presse, le 11 février 2016 à Ouagadougou, en vue de sensibiliser la population sur les enjeux sécuritaires du moment.

SAMSUNG CAMERA PICTURES

SAMSUNG CAMERA PICTURES

Pour le président du mouvement, Marcel Tankoano, c’est le début d’une campagne visant la sensibilisation des populations des régions, en l’occurrence les Haut-Bassins, la Boucle du Mouhoun et le Centre.

De ses explications, le Burkina vit dans une situation sécuritaire préoccupante, faisant planer la peur.
Constatant que le gouvernement, en dépit de sa bonne volonté, ne peut pas assurer la sécurité des édifices publiques et privés avec efficacité, il a déclaré avoir apprécié l’initiative des comités d’autodéfense dénommés «Koglwéogo», initiée par les populations pour assurer leur sécurité. Toutefois, il a déploré les dérives.

Marcel Tankoano a appelé à l’institution d’une «opération commando sans pitié» et invité les nouvelles autorités à assurer la sécurité de l’ensemble des Burkinabè.

A propos du mandat d’arrêt contre le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Guillaume Soro, le président du M21 a indiqué qu’il n’est pas question de lever ce mandat d’arrêt. De son avis, le gouvernement burkinabè ne doit pas s’immiscer dans les affaires judiciaires.

Joachim Batao
BURKINADEMAIN.COM

Leave A Response

*