France : Laurent Fabius renonce au cumul des présidences

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Face à la polémique suscitée par ses velléités de cumuler ses fonctions de futur président du Conseil constitutionnel avec celles de président de la vingt unième Conférence des parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations unies sur le climat ; Laurent Fabius a finalement fait son choix : la présidence de la haute juridiction. Il l’a signifié ce lundi au président François Hollande.

Laurent Fabius a opté pour la présidence du Conseil constitutionnel

Laurent Fabius a opté pour la présidence du Conseil constitutionnel

«Vous m’avez fait l’honneur de me pressentir pour présider le Conseil constitutionnel et je vous en remercie vivement. A mon sens, il n’existe pas d’incompatibilité avec la présidence de la dernière phase de la COP21. Pour autant, compte tenu du début de polémique interne sur ce sujet, je juge préférable de vous remettre mon mandat de président de la COP. »

C’est en ces termes que Laurent Fabius a signifié dans une lettre à François Hollande sa préférence pour la présidence du Conseil constitutionnel. Il renonce ainsi à la présidence de président de la vingt unième Conférence des parties (COP21) à la Convention-cadre des Nations unies sur le climat.

Comme cela ressort dans sa missive, l’ancien ministre français des affaires étrangères, entendait initialement conserver sa présidence de la COP21 jusqu’à la COP 22 en novembre à Marrakech, au Maroc.

Rôle des membres du gouvernement dans ce revirement de Fabius

L’action de certains membres du nouveau gouvernement Valls semble avoir été décisive dans le renoncement de Laurent Fabius au cumul des présidences.

Ségolène Royal, ministre de l’environnement et chargée des relations internationales sur le climat, avait par exemple appelé vendredi à « clarifier les règles du jeu » concernant le cumul auquel Laurent Fabius aspirait.

Et un autre membre du gouvernement, en l’occurrence le secrétaire d’Etat à la recherche Thierry Mandon, de juger lundi « inimaginable » que M. Fabius puisse présider simultanément la COP21 et le Conseil constitutionnel. La suite…on la connait.

 

Mathias Lompo

BURKINADEMAIN.COM

 

Leave A Response

*