L’ancien ministre Jérôme Bougouma en liberté provisoire

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

L’ancien ministre de la Sécurité, Jérôme Bougouma, a obtenu la liberté provisoire pour des raisons de santé, le 23 février 2016 de la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO).
BOUGMA

Jérôme Bougouma a quitté la Maison d’arrêt et de correction de Ouagadougou (MACO), aux environs de 11h. Il a été mis en accusation par le Conseil national de la transition (CNT) devant la Haute Cour de Justice pour malversations.

Mathias Lompo

Burkinademain.com

Leave A Response

*