L’Etat ne peut pas répondre à toutes les attentes du moment, dixit Paul Kaba Thièba

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le Premier ministre, Paul Kaba Thièba, a reçu le 23 février 2016 à Ouagadougou, des responsables syndicaux pour une prise de contact où il les a invités à continuer dans la lancée du dialogue social.
syndicat

Le chef du gouvernement a annoncé que son gouvernement veut instituer une gouvernance vertueuse en luttant farouchement contre la corruption, la fraude et l’impunité.

Il a déclaré qu’une institution de pôle judiciaire spécialisé est en cours de création, un code d’éthique et de déontologie va être imposé aux membres du gouvernement. Puis, il a sollicité la contribution des syndicats par la dénonciation de la corruption et la sensibilisation des travailleurs sur la ponctualité et l’assiduité au service.
Paul Kaba Thièba a signalé que le déficit budgétaire de l’Etat ne permet pas de répondre actuellement à toutes les attentes du moment. De ses explications, rien avait été prévu dans le budget 2015, alors que des mesures dont la réalisation s’élève à 90 milliards de francs CFA avaient été prises pour répondre aux attentes des syndicats. Cela étant, il a indiqué que son gouvernement va procéder à une relecture du budget pour dégager des marges et ajuster certains chiffres.
Le président du mois des centrales syndicales, Augustin Blaise Hien, a laissé entendre qu’il souhaite que des préoccupations qui ne sont pas d’ordre financier soient tranchées. Que les syndicats sont favorables au dialogue social, sain et productif.
Par ailleurs, la centrale syndicale a souhaité avoir un rapport sur la politique du gouvernement pour apporter ses critiques.

Joachim Batao
BURKINADEMAIN.COM

Leave A Response

*