Négociation internationale : Pari réussi pour le think tank SRI

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Le think tank Sésame Relations Internationales (SRI) a procédé ce samedi 5 mars 2016 au lancement officiel de ses activités. La cérémonie d’ouverture s’est déroulée à Ouagadougou en présence de Mohamed Aberghaz, chargé d’affaire de l’ambassade du Maroc. Pour ce lancement, les participants ont bénéficié d’une formation sur les techniques de négociation internationale.

Des officiels à la formation, à gauche, le représentant de l'ambassade du Maroc, Mohamed Aberghaz

Des officiels à la formation, à gauche, le représentant de l’ambassade du Maroc, Mohamed Aberghaz

«Les opportunités d’investissements et d’affaires avec le royaume du Maroc », tel a été le thème choisi par le laboratoire d’idées Sésame Relations Internationales (SRI)  pour le lancement de ses activités de l’année 2016. Le choix de ce thème se justifie, selon Paul Oumarou Koalaga, président de think tank SRI, par le fait que « Nous avons voulu commencer par un acteur étatique comme le Maroc parce que pour nous le Maroc représente la locomotive de la coopération sud-sud en Afrique ».

Pour Monsieur Koalaga le Maroc offre beaucoup d’opportunités et de rentabilité en matière d’affaires que certains pays européens que nous convoitons ». Il poursuit en disant que le choix du Maroc, c’est de montrer qu’on peut réussir les affaires à travers les pays africains.

Le représentant de l’ambassade du royaume du Maroc, Mohamed Aberghaz, s’est dit honoré du choix porté sur son royaume par SRI pour le lancement de ses activités. Il n’a pas manqué d’encourager et féliciter les responsables de cette initiative pour qui cette vision contribue à rehausser l’image de l’Afrique. Il a souhaité qu’une telle activité soit pérennisée.

 

Une participante recevant son attestation des mains du président de Think Thank, Paul Oumarou Koalaga

Une participante recevant son attestation des mains du président du think tank Sésame Relations Internationales, Paul Oumarou Koalaga

Participants outillés en techniques de négociation

Le think tank SRI qui se veut un laboratoire d’idée et de recherche en relation internationale a au cours de cet atelier procédé à la formation des participants. Ainsi un module sur les techniques de négociation internationale a fait l’objet d’enseignement au profit des participants. Selon Oumarou Koalaga, cette formation a pour objectif « d’outiller les participants qui sont des responsables de PME (Petites et moyennes entreprises), d’associations et d’étudiants sur les techniques de négociation internationale afin de leur permettre d’avoir de façon professionnelle la maîtrise des principes de valeurs qui guident la négociation internationale ». La fin de la formation a été sanctionnée par la remise d’attestations.

Sésame Relations Internationales se propose également de mettre son expertise au service tant bien des décideurs étatiques sur les questions internationales mais aussi au service d’entreprises privées qui souhaitent bénéficier d’accompagnement dans sa stratégie de négociations dans divers domaines. Aujourd’hui, dira le président de SRI, la conquête du marché international exige des aptitudes pointues de qualités et « on ne peut plus aller sur le marché international comme si on allait se promener ». C’est pour quoi, a-t-il conclu, Sésame Relations Internationales  aide à aborder le marché international avec sérénité et confiance.

Joachim Batao

Burkina Demain

 

Réactions de quelques participants

Lambert NDo : «Nous avons renforcé nos capacités »

« Notre participation à cet atelier nous réjoui à plusieurs sens. D’abord les échanges entre des structures qui ne se connaissaient a permis de créer une famille d’affaire. Aussi c’était fructueux, en ce sens qu’il y avait certaines techniques de négociation qu’on pensait déjà acquises mais cette formation a permis de renforcer nos capacités pour mieux affronter les chantiers à venir en termes de négociation avec les partenaires internes comme externes.

Etienne Zongo : «J’ai beaucoup appris»

«Je sors satisfait de cette formation sur la négociation. J’ai appris beaucoup au cours de cette formation. J’avais une autre idée de la négociation et cet enseignement va m’aider dans les jours à venir à changer ma stratégie de négociation parce j’ai compris qu’il y a des intérêts à sacrifier pour la réussite d’une négociation »

 Helène Palé : «Je sais maintenant que négocier, ce n’est pas forcément gagner »

« C’est vraiment une formation très enrichissante. J’ai su ce que c’est réellement que la négociation et j’ai compris qu’il s’agit d’un processus à plusieurs valeurs et étapes. J’ai été également marquée par la communication du formateur qui a su nous enseigner les stratégies de négociation. Auparavant je pensais que négocier c’était forcément gagner quelque chose. Mais j’ai compris aujourd’hui que négocier ne se limite pas à cela».

Propos recueillis par JB

Burkina Demain

Leave A Response

*