FIE : Le président du comité thématique « forêt et faune » installé

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Le Fonds d’intervention pour l’environnement (FIE) a, au cours de sa session ordinaire ce jeudi 8 décembre 2016 à Ouagadougou, procédé a l’installation du président du comité thématique « forêt et faune ». Ainsi, durant deux jours ce nouveau comité va réfléchir autour de la question de conflits hommes-faune et les solutions à y apporter.

Le présidium à l'installationdu comité thématique « forêt et faune »

Le présidium à l’installationdu comité thématique « forêt et faune »

C’est le Président du conseil d’administration(PCA) du FIE Issa Yonaba, qui a procédé à l’installation du tout premier président du comité thématique « forêt et faune » qui est d’ailleurs le Directeur général des Eaux et forêts. L’installation de ce comité s’inscrit dans le processus de mise en place des instances de fonctionnement du Le FIE.
C’est un comité composé de quatorze (14) membres statutaires. En plus du président et du rapporteur on compte cinq (5) membres relevant des services techniques étatiques et sept (7) des services techniques non étatiques.
Il s’agira pour ce comité, a expliqué le PCA du fonds d’intervention pour l’environnement «d’apporter des solutions à un problème récurrent depuis plusieurs années au Burkina, a savoir l’intrusion des animaux sauvages dans les champs et les villages avec leurs lots de dommages ». Pour lui l’exacerbation de ces conflits nécessite une solution appropriée.
C’est justement dans ce sens que vont se pencher les deux jours de session de ce nouveau comité. C’est pourquoi l’ordre du jour de cette session porte sur l’examen, l’évaluation et la validation des procès verbaux de constat des dégâts causés par les animaux sauvages. Sur la table de cette session, sont soumis quarante quatre (44) dossiers qui vont être examinés en vue d’indemniser les personnes qui ont subit des dommages causés par les animaux sauvages. La réparation est essentiellement financière, a dit le nouveau président.
Selon Paul Djiguemdé, « tout dossier entrant dans le cadre de la gestion durable de la forêt et de la faune et qui viendrait à faire l’objet de requête auprès de FIE, nous allons nous faire le devoir de les analyser et donner nos avis techniques pour permettre au Fonds de pouvoir statuer ».

6 catégories d’animaux sauvages

Le nouveau président du comité thématique « forêt et faune »

Le nouveau président du comité thématique « forêt et faune »

M. Djiguemdé a aussi laissé entendre que l’assistance de l’Etat à travers le FIE en cas de dégâts causés sur les biens des personnes notamment les populations riveraines des aires de faunes vise à permettre à la population de continuer à vivre en symbiose avec ses animaux. Cette assistance dira le président, rentre dans le cadre non seulement de la protection des citoyens mais également de la gestion durable de l’environnement. Les dédommagements ne concernent que les dégâts causés par les animaux hors de leur habitat naturel et habituel, a-t-il précisé.
Les six (6) catégories d’animaux sauvages concernées sont les lions, les hyènes, les hippopotames, les crocodiles, les éléphants, les buffles.
Paul Djiguemdé a invité la population à comprendre que les animaux sauvages sont un bien de toute la nation. Et d’ajouter que la vie autour des aires fauniques n’est pas toujours facile mais « nous demandons un peu d’indulgence » a-t-il souhaité.
Joachim Batao
Burkina Demain

Leave A Response

*