Projets d’infrastructures en Afrique : Le point cette semaine à Lomé

Posted on by B-Demain

Pour les acteurs des secteurs de l’énergie, des infrastructures, des transports et du tourisme ; c’est une semaine importante qui débute ce lundi à Lomé, où s’ouvre ce lundi la première session ordinaire du comité technique spécialisé de l’Union africaine sur lesdits secteurs.

Comme le corridor Abidjan - Lagos, bien d'autres projets relevant du PIDA feront l'objet de bilan au cours de la présente réunion ministérielle élargie aux acteurs financiers

Comme ici  le corridor Abidjan – Lagos, bien d’autres projets relevant du PIDA feront l’objet de bilan au cours de la présente réunion ministérielle élargie aux acteurs financiers

«Financement des infrastructures en Afrique». C’est sous ce thème capital que se tient du 13 au 17 mars 2017 à Lomé au Togo, la première session ordinaire du comité technique spécialisé de l’Union africaine sur les secteurs de de l’énergie, des infrastructures, des transports et du tourisme.                L’objectif global de la réunion, c’est d’évaluer les progrès accomplis et de réaliser des progrès concrets dans le financement des grandes infrastructures, notamment celles du Plan d’action prioritaire du Programme pour le développement des infrastructures en Afrique (PIDA / PAP) Sur l’investissement dans la préparation, la structuration, la mise en œuvre et l’atténuation des risques des projets d’infrastructure résilients au climat.  Ce sera également l’occasion pour les participants d’adopter  les règles de procédure du comité technique spécialisé, de faire le point de la mise en œuvre des décisions des précédentes conférences ministérielles et des sessions de l’Assemblée de l’UA sur les transports, l’énergie et le tourisme.

Semaine africaine de l’énergie

Sont attendus à la réunion des représentants des ministères des transports (aérien, routier, ferroviaire et maritime), de l’énergie et du tourisme de tous les États membres de l’UA ; des Communautés économiques régionales (CER) ; des banques régionales de développement et des institutions financières ; des organisations spécialisées continentales ;   des organisations de  la société civile, ainsi que des représentants des partenaires au développement et des organisations internationales impliquées dans le développement de l’énergie, des transports et du tourisme.

Plusieurs résultats sont attendus de la présente réunion. Il s’agit entre autres de l’adoption du règlement intérieur du comité technique spécialisé,  de la création du Bureau et des Sous-comités du Comité. Il est également de la réunion une déclaration ministérielle assortie de recommandations et des plans d’action sectoriels pour les projets d’infrastructure. La déclaration ministérielle, le rapport et les plans d’action seront  soumis au Conseil exécutif pour examen. Par ailleurs, la session comprendra des événements parallèles, notamment la Semaine africaine de l’énergie  et le Forum panafricain de l’investissement pour les transports, l’énergie et le tourisme.

Grégoire B. Bazié

Burkina Demain

Leave A Response

*