Le MPS-DROL distribue des vivres et non vivres aux victimes des inondations du 1er septembre 2009

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le Mouvement de solidarité pour le droit au logement (MPS-DROL) a remis, ce 17 juin 2017 à Ouagadougou, un lot de vivre et de non vivre à des personnes âgées sinistrées des inondations du 1er septembre 2009 vivant dans les quartiers de Lanoag-Yiri et de Guinsa de l’arrondissement 11.

Le don du MPS-DROL, se composant de 15 sacs de riz, 5 sacs de sorgho rouge, 11 sacs de maïs rouge, 50 nattes de deux places, 50 couvertures de deux places, a été distribué à une centaine de femmes et d’hommes.

SalimataNikiéma, une bénéficiaire habitant le quartier non-loti de Lanoag-Yiri, ne cache pas sa joie : « Nous sommes contentes. Nous remercions de tout cœur l’association MPS-DROL, car ce don va contribuer à améliorer quelques jours durant notre quotidien ».

Le président du Mouvement de solidarité pour le droit au logement, Seydou Traoré, lui a remercié la ministre en charge de la solidarité nationale et de la femme, à travers le directeur de la CONASUR, qui a bien voulu accompagner son association avec ce lot de vivres et de non vivre .

A l’entendre, ce sont les femmes bénéficiaires qui vont bénir et prier pour la ministre. Cela étant, Seydou Traoré a avancé qu’il est disposé à répéter ce geste de donation, car a-t-il expliqué, « tant que ces femmes vivront dans des conditions pénibles, éprouvant du mal à assurer leurs trois repas quotidiens, nous nous battrons pour les soulager ».

Selon Syedou Traoré, le MPS-DROL a recensé 400 personnes sinistrées et déposé leurs dossiers au niveau du ministère de l’Habitat et de l’Urbanisme pour qu’elles obtiennent des parcelles, mais le dossier est pendant depuis.
S’il fonde espoir sur une évolution du dossier, Salimata Nikiéma, elle lance un appel au gouvernement pour qu’il fasse tout pour leur donner des parcelles , en vue d’améliorer leurs conditions de vie.

Le Mouvement de solidarité pour le droit au logement est une association œuvrant pour l’accès au logement et contre l’expropriation sur toute l’étendue du territoire. Membre du réseau africain NOVAS, il a son siège social à Ouagadougou.

Anderson Koné
Burkina Demain

Leave A Response

*