Arrondissement 11 : Bientôt la réalisation et l’entretien de 56 km de voies

Posted on by B-Demain

A la cérémonie de redevabilité tenue le 27 juillet dernier à l’arrondissement 11 de Ouagadougou, le conseil dudit arrondissement a annoncé des projets d’infrastructures routières destinés à améliorer la mobilité des habitants et l’assainissement.

Ibrahim Maré, maire de l’arrondissement 11, à son installation le 17 septembre 2016

Au nombre des projets annoncés par le conseil de l’arrondissement 11 lors de sa cérémonie de redevabilité du 27 juillet figure celui portant  réalisation de 6  kilomètres de voies bitumées dans les secteurs 45 et 51. L’autre projet concerne l’entretien courant de 50 kilomètres de route en terre dans les différents secteurs de l’arrondissement.

«Le Conseil municipal envisage aussi  la construction de 2 CEG dans le cadre du continuum de 4 classes chacune, le renforcement des ouvrages de franchissement, la scission de la CEB Ouaga 18 en deux CEB, l’organisation de journées de salubrité, l’organisation d’une cérémonie de mariage collectif, l’organisation d’une coupe du maire de l’arrondissement, la poursuite des recrutements dans le cadre des THIMO, et l’appui aux femmes et aux jeunes pour l’obtention de microcrédits.  Tout cela sera pris en compte dans l’élaboration du plan de développement de l’arrondissement», indique une note du secrétariat national à l’information et à la communication de l’UPC, parti dont est issu le maire Ibrahim Maré.

Etablir la jonction avec l’arrondissement 10

A l’arrondissement 11, c’est apparemment la cohabitation pacifique au sein du conseil municipal qui comprend également des conseillers CDP et MPP. Et au temps fort de la polémique sur l’affaire des millions des parlementaires, c’est justement cet arrondissement 11 que le président de l’Assemblée nationale, Salifou Diallo avait choisi pour se débarrasser de son million. Les bénéficiaires avaient été les conseillers MPP de l’arrondissement.

Comme quoi, cet arrondissement représente beaucoup dans le dispositif de l’UPC comme celui du MPP.

L’UPC veut en faire un modèle de gestion réussi, comme dans les autres communes et arrondissements dirigés par des membres du parti. En face, au MPP, on travaille également sur le terrain à prendre le moment venu,  le contrôle de l’arrondissement, éventuellement établir la jonction avec l’arrondissement 10 sous contrôle MPP ; et poursuivre la conquête vers le sud  au niveau de l’arrondissement 12, également sous giron UPC.

Mathias Lompo

Burkina Demain

Leave A Response

*