Bataille contre la décision de la FIFA : Ouaga va devoir faire sans Pretoria

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Dans la récente décision controversée de la FIFA de refaire jouer le match Afrique du Sud –Sénégal remporté l’année dernière par les Sud-Africains pour le compte du groupe D des éliminatoires du mondial russe de 2018, le Burkina, leader actuel du groupe avec 6 points et en pointe dans la contestation, espérait compter sur un soutien sans faille de l’Afrique du Sud. Mais, Ouaga va devoir finalement faire sans les Sud-africains. Au départ contestataire aussi de la décision puisque les Bafana-Bafana perdent de facto le gain de la rencontre, Pretoria a finalement opté de rétropédaler parce que le pays ne voudrait plus être bénéficiaire d’un match corrompu.

Le mieux à faire pour les Etalons et le Burkina, c’est de travailler davantage à remporter sur le terrain les 2 matches restants, et de laisser faire les Sud-africains et les dieux du foot

Une décision qui n’est pas mal en soi. Si les joueurs Sud-africains sont habités aussi par ce sentiment patriotique de se battre pour gagner proprement le match et laver  l’opprobre que l’on tenterait ainsi de rejeter sur eux, ça pourrait être intéressant pour les Etalons. Si les Bafana-Bafana arrivaient effectivement à l’emporter une seconde fois sur les Lions de la Teranga. Un match de football n’est jamais gagné d’avance, dit-on. Ce qui  signifie que le meilleur à faire pour les Etalons et le Burkina, à l’allure où vont les choses, c’est de s’atteler à travailler davantage pour remporter proprement leurs deux derniers matches et laisser l’affaire entre les mains des Sud-africains et des dieux de football. S’il est écrit quelque part que c’est bien les Etalons qui iront à ce mondial russe de 2018, Dakar et ses soutiens à la FIFA ont beau remuer ciel et terre, rien n’y fera. Ce sera ainsi !

Burkina Demain

Leave A Response

*