Le Mogho Naba lauréat du prix de l’intégrité du SITHO

Posted on by B-Demain

La 12e édition du Salon international du tourisme et de l’hôtellerie de Ouagadougou (SITHO) a refermé ses portes ce dimanche 1er octobre 2017. La cérémonie de clôture s’est déroulée au pavillon vert du SIAO avec la remise de trophée aux différents lauréats. Le prix de la promotion de l’intégrité est revenu au Mogho Naaba.

C’est au tour d’un dîner gala que s’est effectuée la clôture du SITHO 2017.  Les moments forts de cette cérémonie était sans doute la remise des trophées. Mais bien avant d’y arriver, des recommandations ont été faites dans le but d’améliorer les prochaines éditions.

Fierté de la Nation

Des recommandations contenues dans la déclaration du SITHO 2017 a été lue par Sidi Traoré. On peut retenir entre autre l’invite aux acteurs du secteur du tourisme à œuvrer pour l’adoption et la mise en œuvre d’une stratégie de développement du tourisme interne au Burkina Faso. L’invite aux  autorités du pays à impulser la dynamique du tourisme interne en visitant régulièrement les sites du patrimoine touristiques national.

Face à ces recommandations, le ministre de la culture, des arts et du tourisme Tahirou Barry a rassuré que « nous allons travailler à les mettre en œuvre pour que les valeurs qui constituent la fierté de notre nation soient ancrées de façon forte dans nos mœurs et nos pratiques».

Prix du meilleur stand à la Côte d’Ivoire

Des prix  ont été décernés aux meilleurs stands tenus par les régions ou les pays. Le prix du meilleur stand dans la catégorie pays a été décerné à la Côte d’Ivoire. Quant à la catégorie des régions, elle est allée à la région de l’Est. Au niveau des stands  professionnels, c’est l’hôtel Laafi  qui a été le meilleur. Jean-Baptiste Zongo, lui, est le meilleur guide de tourisme.

Le directeur régional de la culture des arts et du tourisme de l’Est,  Eric Sawadogo a traduit toute la fierté de sa région à recevoir ce prix. Pour lui, cela montre que « l’Est est la meilleure région touristique ».  Et de conclure que ce prix est une « fierté pour les acteurs touristiques de la région ».

Joachim Batao

Burkina Demain

Le Mogho Naba, empereur des Mossé

Leave A Response

*