OSC et SE4ALL: Le temps du bilan pour les acteurs du Centre-Nord

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Le consortium des OSC/SE4ALL de la région du Centre-nord, conduit par leur chef de file Ocades-Kaya,  a dressé le bilan de ses activités  entrant dans le cadre de l’initiative énergie durable pour tous (SE4ALL). Les résultats ont été présentés au cours d’un atelier, tenu à Kaya le vendredi 10 novembre 2017. La cérémonie des travaux a été présidée par le représentant du gouverneur de la région, Hamado Nana.

A l’ouverture de la session à l’Ocades-Kaya

L’heure était au bilan pour les neuf organisations de la société civile (OSC) de la région du Centre-nord qui ont mené le combat pour plus d’accès aux sources durables d’énergie en faveur des populations, en particulier des femmes et enfants. En effet, elles ont rencontré, échangé, puis plaidé auprès des autorités régionales, provinciales et communales pour la promotion des énergies renouvelable dans la région.

A cet atelier bilan de leurs actions, le secrétaire exécutif de Ocades Kaya Abbé Adelphe Rouamba fera noter que « cet atelier est une tribune pour nous de présenter les résultats auxquels nous sommes parvenus dans le cadre de ce partenariat avec la SNV ».

Membres du consortium

Photo de famille des acteurs de l’atelier-bilan des OSC/SE4ALL le 10 novembre à Kaya

Le consortium est composé de Ocades-Kaya, APIJ du centre-nord, ATAD, APIL, Association Wendkouni de Boulsa, Association Nassongo de Boulsa, AJPEE de Kongoussi et Association Zood Noma pour le développement de Kongoussi.

Le secrétaire exécutif a traduit la reconnaissance de Ocades-Kaya en qualité de chef de file des OSC dans les travaux qui ont consisté à attirer l’attention des décideurs en faveur des solutions énergétiques décentralisées.

Présidant la cérémonie d’ouverture, le représentant du gouverneur de la région,Hamado Nana, par ailleurs  conseiller technique, a salué les multiples actions de Ocades pour la « prise en compte des énergies renouvelables dans les plans de développement régional ».

L’état d’exécution des travaux

La présentation du bilan des activités a été assurée par le point focal de Ocades-Kaya, Didier Ouédraogo. Il a d’entrée de jeu indiqué que le bilan était « satisfaisant au regard de l’état d’exécution du programme ».

Sur le point des réalisations, le point focal à premièrement présenté les actions de sensibilisations menées par le consortium. On peut noter entre autres les formations d’animateurs sur le sujet de l’accès aux énergies propres et l’amélioration de la santé des femmes et enfants ; la production et la diffusion d’émissions radiophoniques dans la région…

Aussi, le consortium a mené des actions de plaidoyer auprès d’autorités coutumières et religieuses dans chaque province de la région, puis au conseil régional, et auprès de six autres communes.

« Nous avons noté un engouement de toutes ces personnes et instances lors de nos différents passages » a conclu le point focal à la fin de sa présentation.

Un combat collectif

Selon Martin Van Dam, coordonnateur de la SNV, l’accès aux sources d’énergies doit être un combat collectif. C’est un « défi commun», dira- t-il. C’est pourquoi, il a invité Ocades et ses camarades du consortium à poursuivre l’œuvre de sensibilisation et de plaidoyer.

Le projet s’achève mais il faut travailler à faire en sorte que les actions «  que vous avez menées sur le terrain continuent de produire des résultats » leur a-t-il conseillé.

S’inscrivant dans la logique de combat collectif, le secrétaire général du conseil régional du Centre-nord, a expliqué que par exemple la région compte 1.600.000 habitants et « si chacun décide de planter un arbre, nous pouvons faire une reforestation de notre région ». Il a aussi souhaité que les élus locaux puissent se mettre ensemble en vue de créer une structure en charge des questions énergétique.

A cet atelier de bilan, la tribune a été aussi donnée au ministère de l’énergie, au programme national du bio digesteur et la coalition nationale des OSC pour la promotion des énergies renouvelables de faire des présentations sur leurs structures.

Toutes ses présentations ont fait l’objet d’échanges entre les participants. S’agissant de la coalition des OSC pour la promotion des énergies renouvelables, Martin Van Dam a invité Ocades-Kaya à rejoindre la coalition.

Joachim Batao

Burkina Demain

Leave A Response

*