Macron annonce un magnifique programme à Ouaga

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Film de l’accueil d’Emmanuel Macron à l’aéroport international de Ouagadougou ce 27 novembre 2017. 21 h 00 : Tous les journalistes étaient déjà sur la piste d’attente. Question sécuritaire oblige, seule une poignée de journalistes nationaux sont autorités à filmer et à faire des photos à la descente du président Emmanuel Macron. Les autres doivent patienter un peu plus loin.

Emmanuel Macron accueilli à sa descente d’avion par son homologue burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré

22h30 : le dispositif d’accueil est installé, composé des membres du gouvernement.

22h47 : l’atterrissage de l’avion présidentiel français.

23 h00 : le Président Roch Kaboré sort de la loge présidentielle, se rend au pied de l’avion pour accueillir son homologue français. Poignée de main entre les deux chefs d’Etat, puis suivi de la délégation burkinabè.

Après cette première partie qui retrace le film de la soirée de l’arrivée, Macron et Roch se retire quelque instant dans la loge présidentielle. Par la suite, les deux hommes reviennent devant les journalistes.

Seul Macron prononcera un bref discours devant la presse. Il commencera par remercier le président du Faso et le peuple burkinabè pour cet accueil. « Merci pour votre accueil cher ami, cher président » dira t-il. Pour Macron le choix du Burkina pour sa première visite africaine répond au fait que le Burkina est  « un emblème de l’aspiration démocratique de la jeunesse africaine et nul ne peut ignorer ce qui s’est passé ici il y a quelques années».

Le patron de l’Elysée a déclaré que lui et son ami vont « traiter de nombreux sujets d’intérêts communs ». Il ajoutera que « nous avons un magnifique programme en perspective ».

Il a passé en revu le programme de son séjour ici au pays des hommes intègres. Il a rappelé qu’il sera à l’université pour prononcer son discours. Lequel discours, à l’entendre va « marquer une nouvelle étape » dans la coopération des deux pays, et comment il entend refonder les relations entre les deux pays.

A la fin de son bref speech de 3 minutes, il a annoncé qu’après le Burkina Faso, il se rendra à Abidjan, en Côte d’Ivoire et à Accra au Ghana.

Joachim Batao

Burkina Demain

 

Leave A Response

*