Centrale solaire de Zagtouli : Vers une réduction de 26 000 tonnes de carbone par an

Spot SERRO
Posted on by B-Demain
Les présidents Roch Marc Christian Kaboré et Emmanuel Macron ont inauguré, ce mercredi 29 novembre 2017, la centrale solaire de Zagtouli, la plus grande de l’Afrique de l’Ouest, d’une capacité de 33 MWc. La centrale de Zagtouli produira, selon François de salle Ouédraogo, directeur général de la Société nationale d’électricité (SONABEL), 56 GWh par an, soit 5% de la consommation énergétique du pays.

Les président Macron et Kaboré procédant à l’inauguration officielle de la centrale solaire de Zagtouli

C’est à présent fait. La centrale solaire de Zagtouli, située à une quinzaine de kilomètres à l’Ouest de Ouagadougou, est  fonctionnelle. Elle a été inaugurée ce mercredi 29 novembre 2017 par les présidents Roch Marc Christian Kaboré du Burkina Faso et Emmanuel Macron de la France dont c’était la dernière grande  étape de sa visite officielle au pays des Hommes intègres.

La centrale de Zagtouli produira, selon François de salle Ouédraogo, directeur général de la Société nationale d’électricité (SONABEL), 56 GWh par an, soit 5% de la consommation énergétique du pays.

Pour le président Kaboré, la réalisation de cette centrale de 33 MWc, la plus importante de l’Afrique de l’Ouest, participe de la stratégie du gouvernement  de réduire la dépendance énergétique en valorisant le potentiel solaire  du pays.  Et d’annoncer un nouveau programme dénommé ‘’Yeleen’’ (lumière en langue mooré) qui sera réalisé en 2018 et qui devra permettre d’électrifier plusieurs localités du pays.

«Il n’y a pas de fatalité mais une responsabilité à prendre »

Signature du livre d’or par les deux chefs d’Etat

Pour le président français Emmanel dont le pays a particié à hauteur de 22 millions d’euros au financement du projet,  Zagtouli est la preuve qu’ «il n’y a pas de fatalité sur la route du développement ». «Il ya seulement une responsabilité à prendre» que les autorités burkinabè, à l’entendre, ont prise en réalisant la centrale dans un délai  impressionnant.

La Zagtouli, à écouter, est l’exemple parfait de c e qui faisable entre l’Afrique et la France ou l’Union européenne. Ainsi, pour la réalisation de ce projet, la France a assuré outre une partie financement, l’ingénierie. Les équipements sont venus de pays européens comme l’Allemagne, l’Espagne et le Portugal. Côté burkinabè, il y a eu  l’apport du savoir-faire de la SONABEL et d’autres entreprises locales impliquées dans la réalisation de la centrale.

. Electricité 3 fois moins chère avec Zagtouli

L’électricité produite coûtera 3 fois moins chère que celle produite dans les centrales thermiques. Zagtouli  permettra également de réduire les rejets de carbone de 26.000 tonnes par an. En ce sens, elle est un élément important du  dispositif du Burkina Faso dans la lutte contre le rechauffement climatique.

Financée à hauteur de 47,5 millions d’euros dont un don de 25 millions de l’Union européenne, la centrale photovoltaïque de Zagtouli a été construite par Cegelec, filiale du groupe français Vinci.

Grégoire B. Bazié

Burkina Demain

Leave A Response

*