La nation burkinabè reconnaissante au serviteur Youssouf Ouédraogo

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Dès le retour cet après-midi du 4 décembre de la dépouille de l’ancien Premier ministre Youssouf Ouédraogo décédé le 17 novembre, il a été organisé à la Primature, comme annoncé, une cérémonie d’hommage national à l’illustre disparu, en présence des plus hautes autorités du pays.

« Tu es parti les armes à la main, en plein combat. Le combat pour le développement de ton pays et de l’Afrique. En cet ultime instant, où tu t’apprêtes à rejoindre ta dernière demeure, je voudrais te traduire toute la reconnaissance du gouvernement, et du peuple burkinabè», a indiqué le Premier ministre Paul Kaba Thiéba,  à la cérémonie national d’hommage à  l’ancien Premier ministre Youssouf Ouédraogo dont la dépouille en provenance d’Abidjan a été rapatriée ce lundi même. Les plus hautes autorités burkinabè pour marquer sa reconnaissance à ce grand serviteur, l’ont elevé à titre posthume à la dignité de Grand-Croix de l’Ordre national burkinabè. L’illustre disparu a eu droit également à des honneurs militaires.

Décédé le 17 novembre dernier à Abidjan, Youssouf Ouédraogo a de son vivant occupé d’importantes fonctions au sein de l’appareil d’Etat, à l’intérieur comme à l’extérieur. Avant d’occuper de 2007 à 2014 le poste de conseiller spécial du président de la BAD chargé des questions politiques et diplomatiques, Youssouf a été entre autres Premier ministre du Burkina Faso, ministre des Affaires étrangères et ambassadeur à Bruxelles, ministre du plan sous la Révolution. A cela s’ajoute sa fonction de ministre de la Planification et du Développement populaire d’août 1984 à octobre 1987. Il est mort à 65 ans.

Burkina Demain

Leave A Response

*