Burkina : La production aurifère bientôt à la hausse avec la mine de Houndé !

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Alors que l’on fait état d’une baisse de ses exportations aurifères au cours des mois passés, le Burkina Faso s’apprête à élargir son assiette d’exploitation minière avec l’entrée en service officielle de la mine d’or de Houndé. La cérémonie d’inauguration de la mine prévue pour le 9 décembre prochain est placée sous le haut patronage du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré, himself.

Après Essakane, il y a une autre grande mine, celle de Houndé Gold Operation qui entrera officiellement en service le 9 décembre prochain. Alors qu’Essakane avait marqué l’âge d’or de l’exploitation minière sous l’ère Compaoré, celle de Houndé Gold Operation pourrait marquer celle de l’ère Roch Marc Christian Kaboré. Aussi la cérémonie d’inauguration est placée sous son haut patronage.

Du côté du ministère des mines et des carrières l’on se félicite déjà de ce que va apporter la mine de Houndé. «La production chaque année de 6 à 8 tonnes d’or par an pour capital de 75 milliards de francs CFA ; le paiement à l’Etat de 20 milliards de francs CFA comme recettes fiscales ;  la création de 700 emplois directs permanents et de milliers d’emplois temporaires ; l’impulsion du développement local dans le Tuy», indique un communiqué dudit ministère.

1er lingot d’or coulé le 18 octobre dernier

La cérémonie du 9 décembre interviendra près de deux mois après le premier lingot coulé le 18 dernier. «Nous sommes fiers d’avoir franchi avec succès cette étape majeure, en avance sur le calendrier et en deçà du budget, avec un record de sécurité au travail exceptionnel avec plus de 6,5 millions d’heures sans accident avec arrêt de travail.

L’entrée de Houndé en production va améliorer la qualité du portefeuille d’Endeavour car il devrait doubler la génération de flux de trésorerie du groupe une fois pleinement opérationnel», s’était félicité à cette occasion Sébastien de Montessus, président directeur général du Groupe Endeavour dont Houndé Gold Operation est la filiale.

L’entrée en service de la mine de Houndé permettra certainement  de relancer les exportations aurifères du pays qui ont baissé au cours des mois passés.

La mine de Houndé en chiffres

Une fois en production, le projet Houndé, détenu à 90% par Endeavour, deviendra la mine à faible coût emblématique de la compagnie, se classant ainsi parmi les principales mines génératrices de trésorerie de l’Afrique de l’Ouest, avec une production annuelle moyenne de 190.000 onces à un coût global de production (AISC) de 709 USD/oz sur une durée de vie initiale prévue calculée sur les réserves de 10 ans. Au cours de ses quatre premières années, la production annuelle moyenne devrait atteindre 235.000 onces à un AISC de 610 USD/oz.

Le projet est une mine à ciel ouvert dotée d’un circuit gravimétrique de 3,0 Mtpa et d’une installation de production par lixiviation au charbon. La construction de la mine a débuté en avril 2016.

Martin Philippe

Burkina Demain

Leave A Response

*