«Avec Houndé, le Burkina rentre encore dans le cercle des pays miniers»

Posted on by B-Demain

Le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré a inauguré ce 09 décembre 2017, la plus grande mine d’or du Burkina, située à Houndé,  dans la province du Tuy. La mine inaugurée produira entre 6 à 8 tonnes d’or par an.

Le président du Faso Roch Marc Christian Kaboré, livrant son discours

Après 18 mois de construction, la mine d’or de Houndé est prête à l’exploitation industrielle. L’inauguration officielle de la mine est intervenue ce samedi 9 décembre 2017 sous la présidence du président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. La mine d’or de Houndé est exploitée par Houndé Gold Operation,  filiale d’Endeavour Mining.

«le Burkina encore dans le cercle des pays miniers »

Tous les intervenants à la cérémonie d’inauguration ont salué l’avènement de la mine de Houndé. Notre pays, a assuré le président Kaboré, a fait un pas en avant. Selon le président du conseil des ministres, le Burkina Faso, après cette inauguration, vient  de rentrer encore dans le cercle des pays miniers.

Pour le ministre des mines et des carrières, Oumarou Idani, la présente cérémonie d’inauguration n’est que le prolongement d’un long processus ayant pour finalité de faire de cette mine, une exploitation minière de référence du Burkina.

Ainsi, 12 mines industrielles sont en production dont 11 d’or et une de Zinc et 4 mines en construction dont celle de Boungou entrera en production au 3ème trimestre de 2018.

Les officiels procédant à l’inauguration de la mine de Houndé

Le ministre a confirmé qu’au niveau de la production, de 36 tonnes en 2015 et 38,8 T en 2016,ils ont franchi la barre de 40 T en fin novembre 2017.il engage les sociétés minières  à franchir la barre de 45 T en fin 2017 et 55 T en 2018 et 60 T en 2019.

Le ministre Idani a  terminé par des hommages à Michaël Beckepp, PCA de Endeavour Mining,  à Sébastien de Montessus, PDG de Endeavour Mining et toute son équipe.

Pour  le PDG de Endeavour Mining, Sébastien de Montessus, le projet d’exploitation prévoit une durée de vie de dix ans au moins. Selon les estimations de l’étude de faisabilité, l’exploitation de la mine d’or contribuera au trésor public au titrede la recette fiscale  à hauteur de 200 milliards de francs CFA durant la période d’exploitation, soit plus de 20 milliards CFA par an.

Le PDG de Endeavour Mining a cité dans son intervention certaines réalisations de la société Houndé Gold Operation SA alors qu’elle n’était pas encore en production. Il s’agit, entre autres, de la construction de 403 logements pour la réinstallation des populations déplacées. A cela s’ajoute la création de 700 emplois directs et des milliers emplois indirects, avec une priorité pour les ressortissants de Houndé et les candidats burkinabé. Il a exprimé sa fierté pour le record de sécurité au travail exceptionnel, avec plus de 6,5 millions heures sans accidents. La société place  la sécurité de ses employés au plus haut niveau de sa priorité, a-t-il soutenu.

Par ailleurs, Endeavour Mining a innové pour aider à la création de nombreux emplois  dans d’autres secteurs économiques  en faveur de la population locale.

Doléances du maire de Houndé

Quant au maire de Houndé, Dissan Boureima Gnoumou, il a parlé  d’une nouvelle ère  qui souffle sur sa commune, car, dit-il, ce lancement officiel de la phase de production de la mine de Houndé constitue une grande victoire, le résultat  d’un dialogue fructueux entre les populations,  la société minière, et l’Etat incluant la commune comme entité décentralisée.

Et d’exprimer sa gratitude à Houndé Gold Operation S.A  pour sa constante disponibilité au dialogue ; pour son précieux appui à la relecture du plan communal de développement et son engagement de contribuer très significativement à la résolution de l’épineux  déficit en eau potable dans la commune.

Le maire a saisi cette occasion pour formuler quelques doléances au nom de sa population :

  • la construction de 100km de bitume dans la province pour les deux principaux axes qui sont Houndé–Boho en passant par Bouéré et Houndé – Sara en passant par Béréba ;
  • La construction d’un Barrage pour offrir à la jeunesse les conditions de cultures de contre saison ;
  • l’autorisation spéciale pour le lotissement de la ville car le dernier lotissement de Houndé remonte à 1999.

La coupure du ruban, la coulée d’un lingot d’or et la signature du livre  d’or ont été les autres moments de la présente cérémonie d’inauguration de la mine  d’or de Houndé.

Gafoura Guiro /Houndé

Burkina Demain

 

Leave A Response

*