Campagne cotonnière 2017-2018 au Burkina : IFC participe au financement pour 28,5 millions d’euros

Posted on by B-Demain

IFC, membre du Groupe de la Banque mondiale, en partenariat avec la Société Générale et BNP Paribas, financent la campagne cotonnière au Burkina Faso.

Paris, France, 15 janvier 2018 – IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, a annoncé la signature, le vendredi 12 janvier 2018, d’une convention de financement de la campagne cotonnière 2017-2018 au Burkina Faso. Le montant de la convention est de 65 millions d’Euros. IFC contribue 28,5 millions d’Euros au financement, tandis que la Société Générale et BNP Paribas contribuent respectivement 28,5 millions d’Euros et 10 millions d’Euros.

Le financement permettra à la SOFITEX d’assurer l’achat du coton aux producteurs, puis son égrenage et son acheminement vers les ports d’Abidjan, de Cotonou et de Lomé pour exportation vers les marchés internationaux.

Cette facilité permet également de financer le stockage plus efficace du coton, ce qui contribue à réduire le niveau de pertes après les récoltes. L’amélioration de la productivité agricole et la réduction des pertes après les récoltes sont des points essentiels dans la stratégie de l’IFC en matière d’agriculture favorable au climat.

«IFC croit en la SOFITEX et au Burkina Faso » a déclaré Mr. Samuel Dzotefe, Manager de IFC pour l’Agro-Industrie en Afrique Sub-Saharienne. « Nous nous réjouissons de la qualité de notre partenariat avec la SOFITEX, la Société Générale et BNP Paribas. Quand on sait que le coton fait vivre plus de trois millions de Burkinabè et représente la seconde source de devises pour le pays, l’IFC est particulièrement heureuse de contribuer, à travers diverses initiatives, à préserver un secteur vital pour la croissance économique du pays ».

IFC finance depuis 2015

IFC finance la SOFITEX depuis 2015. Cette année-là, en partenariat avec la Société Générale, l’IFC a contribué à une facilité de crédit de 70 million d’Euros pour la campagne cotonnière. Ce financement a été renouvelé une troisième fois en 2017 pour un montant de 90 million d’Euros, avec la participation de la BNP Paribas.

Depuis novembre 2016, IFC, la Banque Mondiale et la SOFITEX collaborent pour la mise en œuvre du Projet sur la gestion de l’eau et l’irrigation pour les petits producteurs. Le projet accompagne les producteurs de la SOFITEX dans une meilleure gestion de l’eau et des sols grâce notamment à des aménagements antiérosifs et à l’utilisation des eaux pluviales pour une irrigation d’appoint. A terme, il permettra aux producteurs d’augmenter le rendement de leur coton et ainsi leurs revenus.

Les investissements et les services conseils au Burkina Faso font partie des efforts d’IFC pour encourager le développement d’une agriculture favorable au climat dans la région du sahel. Ils font également partie des engagements du Groupe de la Banque mondiale pour soutenir le Programme National de Développement Economique et Social du Burkina Faso.

Source : Banque mondiale

Leave A Response

*