2ème édition de la nuit des trophées de l’eau : 17 lauréats récompensés

Posted on by B-Demain

Le Partenariat National de l’Eau du Burkina Faso (PNE-BF) en collaboration avec le Ministère de l’eau et de l’assainissement a organisé le 2 février 2018 la deuxième édition de la nuit des trophées de l’Eau et l’Assainissement. Cette édition s’inscrit dans le cadre de la 3e édition du forum national de l’eau et de l’assainissement débuté le 01er février.

Des lauréats de la cuvée 2018 des Trophées et de l’Assainissement

La nuit des trophées de l’eau et de l’assainissement est un évènement symbolique qui consacre la reconnaissance des efforts consentis par les différents acteurs desdits secteurs pour le bien-être des populations du Burkina Faso.

Cette année, ils étaient 17 acteurs à avoir mis en évidence l’importance des secteurs de l’eau et de l’assainissement. Ce qui leur a valu d’être les heureux lauréats de cette deuxième édition de la nuit des trophées de l’eau et de l’assainissement.

Selon le président du PNE-BF, Dibi Milogo ils sont composés d’acteurs d’institutions étatiques, de collectivités territoriales, du secteur privé, d’associations et d’ONG qui ont été distingués. Les prix étaient composés de 8 trophées dans différentes catégories, de 7 prix spéciaux et enfin de 2 prix d’honneur et de mérite.

Parmi les lauréats, on peut citer notre confrère de la RTB Arouna Sana, IRC, la compagnie de transport Elitis pour ces bus équipés de toilettes, Daouda Drabo le promoteur de la barrique Sania pour le transport de l’eau et celui du musée de l’eau de Loumbila.

L’invité d’honneur de cette 2ème édition était le Larlé Naba, qui par ailleurs a été désigné séance tenante comme parrain du PNE sur le plan national.

Pour le promoteur du musée de l’eau, Alassane Samoura, cette récompense est le couronnement d’un travail qui a débuté il y a bien longtemps. « Cela fait 25 ans que je travail pour créer ce qu’on appelle le musée de l’eau qui est un espace de valorisation de l’eau dans son espace holistique », a-t-il affirmé.

Joachim Batao

Burkina Demain

 

Leave A Response

*