Communication digitale : Le cas SONAPOST passé au scanner avec brio par Annick Palé

Posted on by B-Demain

Plus que jamais d’actualité au Burkina Faso, la communication digitale a aujourd’hui gagné le milieu des entreprises publiques qui y ont recours pour assurer non seulement une présence sur le net mais aussi pour répondre aux attentes des partenaires et des usagers des services publics, de plus en plus connectés. Byr Annick Palé, s’est intéressée, dans le cadre de son mémoire de licence professionnelle en science de gestion, option ‘’communication des organisations’’ à l’Université Aube Nouvelle, au cas de la Société nationale des postes (SONAPOST). Les résultats de la recherche présentés le 31 mars dernier au cours d’une soutenance ont été on ne peut plus satisfaisants de l’avis du jury qui a décerné la note de 18/20 avec la mention ‘’Excellent’’ à l’impétrante.

L’heureuse impétrante, Annick Palé (2e à partir de la droite) posant avec les membres du jury : de gauche à droite, Jean Baptiste Dipama, Lassané Tapsoba et M. Salogo (extrême droite)

«La communication digitale des entreprises d’Etat au Burkina Faso : Cas de la Société Nationale des Postes». C’est le thème de l’étude menée par l’étudiante Byr Annick Palé sous la direction de son professeur Jean-Baptiste Diapama et dont les résultats ont été présentés le 31 mars dernier à Ouagadougou  avec brio devant un jury présidé par le professeur LassanéTapsoba. Satisfait des résultats et de la qualité de la présentation, les membres du jury ont décerné à Byr Annick Palé la note exceptionnelle de 18 sur 20, avec mention «Excellent».

Pour la licence professionnelle

Cette recherche porteuse de l’étudiante de l’Université Aube Nouvelle pour l’obtention de sa licence   professionnelle en science de gestion, option ‘’communication des organisations’’ vient confirmer si besoin en était, le fait  que la communication digitale était devenue aussi une affaire des entreprises publiques au Burkina Faso.

«Le bouleversement entrainé par le numérique a conduit toutes les entreprises à inclure dans leur communication, des outils digitaux. Les sociétés d’Etat qui au départ, communiquaient très peu, ont dû accroitre leur communication du fait de la rude concurrence présente sur tous les domaines d’activités, et même étendre cette communication vers la dimension digitale.

La Société Nationale des Postes, grande et importante société étatique au Burkina, a inscrit dès 2009, sa communication dans la dynamique du numérique afin de rendre plus visibles ses produits et services largement diversifiés», souligne Annick dans son rapport.

Les hypothèses confirmées

La jeune chercheure est partie sur la base d’un certain nombre d’hypothèses spécifiques, à savoir :

-Hypothèse spécifique 1 : Les outils de communication Web utilisés par la SONAPOST sont peu connus du public.

-Hypothèse spécifique 2: La SONAPOST n’exploite pas toutes les potentialités du Web pour sa visibilité.

-Hypothèse spécifique 3 : La SONAPOST est absente sur certains outils Web susceptibles d’accroitre sa visibilité.

Toutes ces hypothèses ont été confirmées à la lumière des résultats de l’étude, confirmant évidemment l’hypothèse générale déclinée ainsi qu’il suit : la communication Web de la Société Nationale des Postes comporte des insuffisances. Puisque, assure l’impétrante, «les fonctionnalités ignorées par la SONAPOST réduisent l’impact de sa communication sur son public cible».

Intérêts de l’étude réalisée

Pour parvenir à ces résultats, Annick Palé a passé en revue, au scanner les plateformes Web existantes de la SONAPOST : page Facebook ; site d’information, etc.  En outre, l’échantillon des personnes touchées par de l’étude est estimé à 110 personnes.

Toutes informations été récoltées au cours du stage de deux mois effectué à la SONAPOST sous la direction de Salam Ouédraogo, maître de stage de Palé.

La présente étude revêt plus intérêts. Pour l’université Aube Nouvelle, elle sera bénéfique à tous les étudiants qui désireront ultérieurement se pencher sur les questions liées à la présence en ligne des entreprises publiques. Pour la SONAPOST, cette étude est assurément un précieux moyen d’évaluer la qualité, la pertinence, l’audience des outils digitaux développés afin de contribuer éventuellement à leur amélioration, notamment en termes de visibilité sur le Web.

Martin Philippe

Burkina Demain

Leave A Response

*