Le drame familial de Pascal Bouda s’amplifie

Posted on by B-Demain

Au cours d’une rencontre avec la presse le 19 octobre 2017, Pascal Bouda se disait persécuté. Par la présente, l’opérateur économique burkinabè assure que son drame familial s’est amplifié avec une nouvelle donne portant sur sa filiation.

L’opérateur économique Pascal Bouda lors de sa sortie du 19 octobre 2017

«DECLARATION

La présente déclaration fait suite à ma sortie médiatique du 19 octobre 2017 où je lançais un cri de détresse  par rapport à une situation incompréhensible que je vivais dans ma famille et dans le cadre de mes activités professionnelles.

Aujourd’hui, je suis à même de fournir de plus amples informations sur ce que je qualifie de drame familial avec des exploitations politiciennes et mafieuses ourdies contre ma modeste personne.

Le chef d’orchestre qui est une personnalité de ce pays et par ailleurs membre de la famille, à moins qu’on m’ait rejeté à insu. Ce dernier a décidé avec le soutien et la complicité des membres de la famille et ses relations de me faire payer par tous les moyens, y compris en attentant à ma vie, une situation dont je ne suis nullement responsable.

Pour revenir aux faits, je vous informe que toute juste après ma sortie médiatique, les évènements se sont accélérés et des informations d’une extrême gravité ont été portées à ma connaissance.

En effet, ces informations remettent en cause ma filiation biologique. Pour tout dire, celui et celle que j’avais toujours considéré comme étant mon géniteur et ma génitrice après un demi-siècle de vie sur terre n’étaient en réalité que mes parents adoptifs.

Ce choc émotionnel et voire existentiel comme vous pouvez l’imaginer m’a secoué fortement dès les premiers moments, car en plus de moi, il y a également mes deux enfants qui doivent affronter cette nouvelle dramatique. Des informations glanées et recoupées de part et d’autres ont confirmé cet état de fait et cela était imparable comme réalité.

Pour aller droit au but, il m’a été raconté que je suis le fruit d’une relation infidèle entretenue hors du foyer conjugal. A ma naissance donc, ma véritable mère biologique m’a abandonné entre les mains de son mari d’antan (mon père adoptif) et a pris la fuite. Mon père adoptif m’a confié à sa seconde épouse (ma mère adoptive) qui m’a élevé comme son fils adoptif. Et c’est justement maintenant que j’apprends cette nouvelle.

Il m’a été par ailleurs rapporté qu’en pays mossi cette situation est intolérable et que ce genre d’enfant ne doit pas fréquenter la famille du père adoptif, car n’étant pas reconnu et ne doit pas avoir accès à certains égards, entre autres. Et j’ai aussitôt compris des situations de frustrations que j’ai endurées à maintes reprises même de la part de mes parents adoptifs, sans pouvoir me l’expliquer à l’occasion de certains évènements familiaux et sociaux.

Pour plusieurs personnes surement, cette histoire n’est pas forcément extraordinaire et unique en son genre et j’en conviens, car beaucoup avant moi l’ont vécu et d’autres encore l’expérimenteront dans le futur.

Par contre, mon cas me semble inédit, en ce sens qu’en plus du drame familial que je vis présentement, je dois également faire face à de nombreux tourments politico-mystiques et mafieux construits sur la base de calomnies, de rumeurs et de multiples cabales pour attenter à ma vie, ruiner mes affaires, après avoir réussi à briser mon mariage.

Ma démarche vise à rétablir d’une part la vérité sur des allégations portées injustement sur ma personne aux fins de détruire avec la complicité volontaire ou involontaire de certains acteurs qu’on retrouve au sein de ma supposée famille d’antan et dans le monde des affaires et de la politique.

D’autre part, je souhaiterais interpeller humblement et publiquement l’autorité afin de prendre les mesures nécessaires afin de m’assurer protection et faire cesser les tracasseries qu’utilise ce membre de ma supposée famille qui a recours aux moyens de l’Etat pour régler ou solder un problème familial.

Cette personnalité, dont je tairais le nom ici, a occupé des postes ministériels et a été plusieurs fois député sous l’ancien régime. Par ailleurs, il est membre influent du PCRV dont il utilise certains membres et les services de l’Etat  pour me nuire sur tous les plans.

Il a des espions dans tous les secteurs d’activité, de la vendeuse de fruits aux responsables au haut sommet de l’Etat. Il a des infiltrations dans les services de renseignements et même au sein des églises  pour véhiculer des informations visant à me nuire.

Pour m’en tenir à ces dernières manœuvres, je peux citer entre autres, sa tentative de faire résilier mon contrat de gérance du jardin « Noces de Canaan », ceci après avoir fait fermer mon agence de voyages « BC Consult Voyages ». Et, il n’est pas prêt à s’arrêter là.

Il est également à la base de mon divorce et de la séparation de ma famille. Il me fait passer tantôt pour un sorcier qui jetterait des sorts sur des personnes et tantôt pour un délinquant.

En définitive, je tenais à travers cette déclaration à restituer un certain nombre de faits, afin que les nombreuses interrogations aient au moins un début de réponse et que chacun se fasse son opinion en toute objectivité.

Quant à moi, je souhaite qu’une seule chose, que cette personnalité me laisse vivre dans la quiétude en affrontant mon drame familial, qui est déjà un lourd fardeau pour moi et ma petite famille. Nous devons nous reconstruire et cela demande un véritable réarmement moral et spirituel.»

Pascal BOUDA,

Opérateur économique

Leave A Response

*