Congo-Libéria : Bientôt une réunion d’experts des 2 pays

Posted on by B-Demain

Une réunion des experts se tiendra, dans quelques jours, en vue de la création d’un cadre de coopération entre le Congo et le Libéria. Ce qui ressort des entretiens en tête-à-tête entre les présidents Denis Sassou N’Guesso et Georges Weah, ce 27 avril 2018, à Brazzaville lors de la visite de travail de ce dernier.

Les présidents Denis Sassou N’Guesso et Georges Weah au cours de leur tête-à-tête de ce 27 avril 2018 à Brazzaville

Dans le cadre du renforcement des relations bilatérales entre le Congo et le Libéria, le président libérien effectue une visite officielle depuis ce 26 avril 2018, sa première dans une capitale de l’Afrique centrale, après  son élection,  le 26 décembre 2017 à la magistrature suprême du Libéria. A l’issu de ces entretiens en tête à tête entre les deux chefs d’Etats, un communiqué officiel a été rendu public.

Au cours de leur face à face,  Denis Sassou N’Guesso et Georges Weah ont eu  un large échange de vues sur des questions bilatérales, régionales et internationales.

Après qu’ils se sont réjouis de l’excellence des relations d’amitié et de fraternité qui existent entre le Congo et le Libéria, les deux chefs d’Etat se sont convenus de les renforcer, au plan bilatéral, dans l’intérêt des peuples congolais et libériens. D’où la décision de la tenue, dans les plus brefs délais, d’une réunion des experts des deux pays en vue de créer un cadre de coopération.

Tout en renouvelant ses félicitations à son homologue libérien, suite à sa brillante élection à la magistrature suprême du Libéria, le président Denis Sassou N’Guesso l’a encouragé à poursuivre ses efforts en faveur de la paix, de la démocratie, du redressement économique et de la cohésion sociale.

Pour sa part, le président Georges Weah, a saisi cette occasion pour édifier le président  Denis Sassou N’Guesso sur l’évolution de la situation dans son pays. Il n’a pas manqué de saluer les efforts déployés par le président congolaise et son gouvernement en vue de la consolidation de la démocratie, de la paix et du développement économique de la République du Congo.

L’ex-star du football a également loué son action en faveur de la résolution des crises, particulièrement son rôle de président du comité de haut niveau de l’Union Africaine sur la Libye, tout en l’assurant de son soutien dans l’accomplissement de son mandat. Georges Weah, a enfin, exprimé ses sincères remerciements à Denis Sassou N’Guesso pour avoir honoré de sa présence à la cérémonie de son intronisation, le 22 janvier 2008.

                De vives préoccupations sur la paix

Au plan régional, les deux chefs d’Etat ont exprimé leur préoccupation face à la persistance des crises sur le continent, notamment au Soudan du sud, en Somalie, au Burundi, en république centrafricaine. Tout en exhortant l’ensemble des acteurs impliqués dans ces crises à privilégier le dialogue pour garantir la paix et la stabilité, Denis Sassou N’Guesso et Georges Weah ont affirmé leur foi et leur engagement en faveur de la mise en œuvre de l’agenda 2063 de l’Union Africaine puis souligné l’importance de l’intégration régionale dans la réalisation des objectifs de développement du continent.

Abordant le volet international, les deux chefs d’Etat ont exprimé leur profonde préoccupation face à la montée du terrorisme qui menace la paix et la sécurité et hypothèque les efforts de développement dans le monde.

Par la même occasion, ils ont exprimé leur solidarité avec tous les pays touchés par la barbarie et la violence aveugle des groupes terroristes et réitérer leur détermination à lutter, avec l’ensemble de la communauté internationale, contre le fléau puis réaffirmé leur attachement à la position commune africaine sur la réforme du conseil de sécurité des Nations Unies, conformément au consensus d’Ezulwini et sur les sujets d’intérêts pour l’Afrique.

Le président Georges Weah a remercié le président Denis Sassou N’Guesso, le gouvernement et le peuple congolais pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé, ainsi qu’à la délégation qui l’accompagne.

Wilfrid Lawilla/ Brazzaville

Burkina Demain

Leave A Response

*