Politique burkinabè : le PUR officiellement dans l’arène !

Posted on by B-Demain

Le landerneau politique burkinabè s’est agrandi le samedi dernier avec la naissance d’une nouvelle formation politique, les Progressistes unis pour le renouveau (PUR). A l’issue de l’assemblée générale constitutive, c’est le sociologue Wahir Justin Somé qui a été désigné président de ce nouveau parti d’obédience sankariste.

Voulant affichant leur sankarisme, les membres du parti PUR porté sur les fonts baptismaux,  ont fait  le serment «d’incarner dans (leur) comportement les valeurs d’éthique et d’intégrité, de cultiver la compétence et l’amour du travail bien fait, faire preuve d’un dévouement exclusif à l’intérêt général».

Mais, contrairement à ce qui se disait, c’est le sociologue Wahir Justin Somé, ex-secrétaire national à la planification de l’UNIR/PS, qui a été porté à la tête du PUR, en lieu et place d’Alexandre Sankara, pressenti géniteur de la formation politique. Si M. Sankara était bien là dans la salle, en revanche son nom n’a figuré nullement sur la liste des 23 membres du bureau exécutif du PUR. D’ailleurs,  sur cette question de l’appartenance d’Alexandre Sankara au PUR, le président Somé s’est voulu on ne peut plus clair : il est de l’UNIR/PS dont il est le député à l’Assemblée nationale et ne saurait être membre du PUR.

Naturellement, la nouvelle formation politique doit se préparer déjà à aller à la conquête des futures échéances électorales, notamment la présidentielle de 2015.

Mathias Lompo

Burkina Demain

Leave A Response

*