Aménagement urbain : Ouaga en mouvement vers le nord !

Posted on by B-Demain

L’hôtel de ville de la capitale a abrité ce mercredi 23 mai, une rencontre de restitution du rapport de la mission exploratoire de l’atelier international d’urbanisme de Ouagadougou.

Il s’est tenu ce mercredi matin à l’hôtel de ville de Ouagadougou, une rencontre de restitution du rapport de la mission exploratoire de l’atelier international d’urbanisme de Ouagadougou.

L’initiative s’inscrit donc dans le cadre de l’organisation de l’Atelier international d’urbanisme de Ouagadougou, prévu pour se tenir en novembre 2018. En séjour dans la capitale depuis le 17 mai, les membres  de la mission exploratoire ont ainsi voulu faire le point avec les hommes de média.

«la ville, un produit de l’Homme»

Et c’est Véronique Vanenwela, directrice des projets ateliers de Cergy, qui déclinera l’objectif de la mission exploratoire. C’est, dit-elle, un outil de conception de la ville qui existe depuis 1982 dans le monde. Son objectif premier est « QUESTIONNER ET ENRICHIR LES MODES DE PRODUCTION DE LA VIILE’’.ll faut faire sortir les bonnes questions aux bonnes échelles, a-t-elle poursuivi.  Concernant Ouagadougou, la directrice des projets ateliers de Cergy a laissé entendre qu’elle a plusieurs défis à relever.

Pour sa part, Moussa Belem, 1er adjoint au maire de Ouaga, dira que la situation présente de notre ville n’est pas reluisante. Et d’inviter la population à rêver, innover et à proposer des pistes de solutions durables.

Jean Paul, directeur général de l’urbanisme a salué l’opération. Elle permettra aux responsables de la ville de Ouaga  de comprendre que la gestion de ville doit être claire,  une ville se gérant par la réflexion et par la vision. La ville, assure-t-il, est le produit de l`Homme.

A Ouaga et déjà dans plusieurs autres capitales africaines

Selon Moussa Belem,  la présente opération  concerne le désenclavement des quartiers nord de Ouagadougou, notamment Tanghin et devrait permettre de résorber les quartiers des habitats spontanés communément appelées ‘’zones non loties’’. Le parc urbain bangrweogo est également concerné cette opération de réaménagement de l’espace urbain de la capitale burkinabè.

Atelier de Cergy marque ainsi sa présence à Ouagadougou mais est déjà dans plusieurs capitales africaines : Bamako, Thiès, Saint Louis, Porto-Novo, Douala, Nouakchott. Ils ont été aussi en Amérique latine, en Asie et en Europe. C`est celle de Porto-Novo qui a inspiré le Burkina.

A la présente rencontre, l’on notait la présence du secrétaire général du ministre de l’urbanisation et de l’habitat, des représentants des partenaires techniques et financiers « dont l’Agence française de développement (AFD), l’Union européenne, la Banque mondiale, UN-Habitat.

 Félicité Sawadogo

Burkina Demain      

Leave A Response

*