Gambie : Qui arrêtera Yahya Jammeh ?

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Ce samedi 10 décembre, un avion transportant la présidente en exercice de la CEDEAO Ellen Johnson Sirleaf aurait été dérouté après plusieurs tentatives infructueuses de se poser à l’aéroport international de Banjul. Le président gambien sortant ‘’battu’’ Yahya Jammeh l’a dit vendredi dernier : il ne reconnaît plus sa défaite face à l’opposant Adama Barrow. Il est à la présidence gambienne et attend y rester jusqu’à l’organisation de nouvelles élections. Dakar, Addis Abeba, Paris Washington ont beau protester, Yahya Jammeh n’entend pas céder son fauteuil.

Bien que déclaré battu à la présidentielle du 1er décembre, Yahya Jammeh est déterminé à rester au pouvoir

Bien que déclaré battu à la présidentielle du 1er décembre, Yahya Jammeh est déterminé à rester au pouvoir

Le message est clair. Yahya Jammeh n’entend pas se plier aux exigences de la communauté internationale de céder son fauteuil à Adama Barrow. Sans y croire réellement, celui-ci a tenu ce samedi une réunion au cours de laquelle il s’est voulu ferme, appelant le président sortant à respecter les résultats. Mais, comment faire pour contraindre Yahya Jammeh, qui doit toujours avoir le soutien d’une partie de son armée, à céder pacifiquement le pouvoir ? En clair, qui arrêtera Jammeh dans sa volonté affichée de rester aux affaires ? La réponse à la question n’est pas évidente. Des fortes pressions de la communauté internationale pourraient amener le président Jammeh à se braquer, s’il ne l’est déjà. Engager une force militaire pour l’obliger à rendre le pouvoir pourrait se révéler coûteuse en moyen financier et humain. Le rassurer et le promettre des garanties n’ont également pas grandes chances d’aboutir dans le contexte actuel de défiance. On avait promis à Charles Taylor la tranquillité après son départ du pouvoir mais il a finalement atterri à la Haye et y est toujours.

Burkina Demain

Leave A Response

*