HOUNDE: grève à la mine Endeavour Mining/Houndé Gold Opération

Spot SERRO
Posted on by B_Demain

Le Mercredi 14 décembre 2016, très tôt dans la matinée, dès 6h00, une partie des vigiles de la Société de sécurité BBS est entrée en mouvement de protestation contre certains comportements d’une partie des cadres de la Société Endeavour Mining/Houndé Gold Opération (HGO) et la direction de BBS.hou

Les protestataires ont barricadé l’accès de la Mine à tous le personnel: les cadres, les ouvriers et les sous-traitants de la Mine.
Ces vigiles protestaient contre le licenciement abusif et sans motif d’un superviseur de l’équipe sécuritaire de BBS, Oumarou OUEDRAOGO, de quatre (4) agents de sécurité , le recrutement de 34 nouveaux agents de sécurité qui ne sont pas originaires de Houndé , moins de 2 jours après le licenciement des autres agents.

Les agents licenciés ont rapporté que le Directeur régional de BSS a dit avoir pour mission de remplacer tout son personnel par des gens qui ne sont pas originaires de Houndé et que l’ordre vient de la mine. A en croire ces derniers, il est dit que « le présent contrat peut légitimement prendre fin par « une plainte motivée du client » (HGO) contre un vigile. Il peut prendre fin aussi « en cas de licenciement ou de démission écrit et motivé » de la direction de BBS au vigile et vice versa.
Le problème, les agents licenciés disent qu’ils ont surpris deux expatriés, lors de leur patrouille, en train de faire des rapports sexuels dans la cour du bureau administratif. Selon eux, leur licenciement est lié à cette situation.
Face à cette situation, le député-maire de Houndé, son deuxième adjoint ont entamé des négociations avec les manifestants. Ces derniers ont demandé l’assistance du MBDHP et la Coordination des corps socioprofessionnels et de la jeunesse du Tuy. Ces deux structures se sont impliquées à la résolution de la crise. Un consensus a été obtenu , les barricades étaient en voie d’être levées qu’ont surgi deux véhicules de la Gendarmerie de Houndé, avec à bord des éléments des brigades territoriale et routière.

hou1
Au lieu de la manifestation, il y avait plus de cinq cent (500) ouvriers de HGO qui observaient en silence la manifestation, sans prendre part. Dès son arrivée, la Gendarmerie a commencé à enlever les barricades, sans une résistance des manifestants. Puis, un gendarme de la Brigade routière à bord d’un des véhicules, a entrepris de foncer à vive allure sur les manifestants et les ouvriers de HGO, à trois (3)reprises.

Cela a suscité instantanément une indignation générale et totale. Ainsi, tous les ouvriers sont rentrés dans la lutte, exigeant le départ immédiat et sans condition de la gendarmerie. Les ouvriers se sont unis avec les vigiles pour exiger la résolution de leurs problèmes qui sont entre autres: la réintégration immédiate et sans condition de tous les licenciés de BBS, le respect des agents de sécurité (plus d’injures comme Fuck et Fuckin) , un petit déjeuner le matin vu qu’ils doivent se réveiller à 4h00 du matin pour venir au travail , la durée d’une (1) heure de repos pour le déjeuner, car les 30 mn ne sont pas suffisantes , le paiement de la journée du 14/12/2016 même s’il y a des gens qui n’ont pas pu venir au travail à cause de la grève , un contrat écrit en bonne et due forme pour tous les agents de sécurité , le remboursement de trois (3) motos perdues dans le parking , la hausse du taux de rémunération journalière à 150% pour tous les ouvriers , le respect du délai de deux (2) semaines pour le paiement des factures des restauratrices , la construction de hangar dans le parking , un traitement égal pour les travailleurs ,sans distinction d’origine et le départ de Derek Fergus, Peter Benson, Kalinga Israël de la mine Houndé Gold.

La Coordination des Corps socioprofessionnel et de la Jeunesse du Tuy exige la satisfaction totale, dans les plus brefs délais, des points de revendications des vigiles et des ouvriers de la Mine Endeavour Mining/Houndé Gold Opération.Elle dénonce les agissements irréfléchis et criminels du gendarme de la Brigade routière et exige qu’il ne soit plus impliqué dans la résolution des crises dans la Mine, Pour finir, elle appelle ces structures membres à une Assemblée Générale, ce 23 décembre 2016 à 9h00 dans la salle de conférence de la DPENA.

Gafoura Guiro /
HOUNDE Burkina Demain

Leave A Response

*