Bobo : assainissement et urbanisme au cœur des préoccupations du conseil municipal

Posted on by B-Demain

Les travaux de la première session ordinaire  du conseil municipal de la  commune de Bobo-Dioulasso se tiennent les jeudi 30 mars, vendredi 31 mars et samedi 01 avril au titre de l’année 2017. Placée sous la présidence du maire de la commune, président du conseil municipal, cette session se tient dans l’enceinte de la maison de la culture Mgr Anselme Titiama Sanou.

Le présidium à l'ouverture de la session, au milieu, lle président du conseil municipal Bourahima Sanou

Le présidium à l’ouverture de la session, au milieu, lle président du conseil municipal Bourahima Sanou

Comme à l’accoutumé, les conseillers municipaux se sont réunis en session ordinaire pour débatrre des questions relatives au développement de la commune. Une session importante car elle sera marquée par la présentation du rapport spécial du maire qui sera soumis sous appréciation des conseillers municipaux. Outre cela les questions liées à l’assainissement, à la réhabilitation de l’hôtel ont été au centre des préoccupations de ces conseillers. Dans ce sens, le président du conseil municipal Bourahima Sanou  invite l’ensemble de  la population à s’impliquer  d’avantage dans l’action communal. « Nous travaillerons d’abord au changement de mentalité pour que la population nous appuie sur les questions de développement. Je veux  prendre la question de salubrité, de l’occupation anarchaque du domaine public que nous avons suffisamment déliberé et décidé, la question de l’abattoir frigorifique dont nous en avons longuement parlé en fin d’année 2016 avec des commission d’enquêtes que nous avons mis en place pour pouvoir réfléchir sur la question » a-t-il notifié.

La réhabilitation de l’hôtel de ville

Au cours de cette session, la direction régionale de l’urbanisme a été invitée pour animer une communication sur la réhabilitation de l’hôtel de ville dont celle-ci a été saccagée et brulée en 2014 par la population, mais dont la réhabilitation reste une grande attente pour cette dernière. « Partout nous sommes interpellés pour dire à quand la réhabilitation de l’hôtel de ville ? Nous avions donc demandé à l’urbanisme de venir communiquer sur l’état des lieux…. Le travail que nous avons déjà fait, sa sera l’occasion de dire aux conseillers, aux populations voici ce que nous avons fait dans le sens de démarrer les travaux de la réhabilitation de l’hôtel de ville, et cela permettre à l’issue de cette communication que les conseillers puisssent se décider de ce que l’on va faire le plus rapidement possible (…..) », a expliqué le président du conseil municipal Bourahima Sanou. Quant à l’occupation du domaine public qui est devenu très criarde dans la ville de Sya, la communication sera menée par le centre Muraz.

Des dangers pour la population

Des participants à l'ouverture de la session du conseil municipal ce jeudi

Des participants à l’ouverture de la session du conseil municipal ce jeudi

Selon le président du conseil municipal, l’autorité communale est interpellée pour dire qu’il y a des dangers quant à l’occupation anarchique de ces lieux et aussi autour du centre Muraz « Il y a un acte administratif qui est pris et comme vous le  savez, un acte administratif n’est pas la fin du monde. Et si aujourd’hui, il s’est avéré qu’il y a réellement des dangers pour nos populations, nous devons à l’issue de cette communication prendre des décisions qui scient et  s’il faut demander à ces occupants de déguerpir, nous le ferons » a-t-il étayé. Le président du conseil municipal à profiter de l’occasion pour informer à l’ensemble des conseillers de la  reprise de l’opération ville propre sur toute l’étendue du territoire communal. En rappel, le conseil municipal définit les grandes orientations en matière de développement communal. Il discute et adopte les plans de développement communaux et contrôle leur exécution.

Agatha Boni/Bobo

Burkina Demain

Leave A Response