An II du putsch de 2015 : L’UPC interpelle les acteurs de la justice

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Ceci est une déclaration de l’UPC à l’occasion de l’An II du putsch des 16 et 17 septembre 2017. Dans cette déclaration, l’UPC interpelle «les acteurs de la justice sur la nécessité de faire diligemment et dans les limites du droit, la lumière sur cette période sombre de notre histoire récente».

Déclaration de l’UPC à l’occasion de l’An II de la Résistance face au putsch

Vaillant peuple du Burkina Faso,

Ce 16 septembre 2017, notre pays commémore le deuxième anniversaire de la Résistance victorieuse face au putsch du Conseil national pour la Démocratie(CND).

En ce moment de souvenir, l’Union pour le Progrès et le Changement a  une pensée très pieuse à l’endroit de nos martyrs, des blessés et de  toutes les autres victimes du putsch manqué. Aux forces armées nationales et aux autres forces vives dont les apports ont été inestimables dans l’échec du coup d’Etat, nous témoignons notre reconnaissance.

Chers concitoyens,

Deux ans après ce triste événement, notre peuple attend toujours que les responsabilités soient situées et établies, et que justice soit rendue. C’est donc le lieu pour l’UPC d’interpeller les acteurs de la justice sur la nécessité de faire diligemmentet dans les limites du droit, la lumière sur cette période sombre de notre histoire récente

La Résistance face au putsch du 16 septembre 2015 nous rappelle que seule l’union fait la force. De ce fait, l’UPC invite les citoyens burkinabè à s’investir dans la préservation de la cohésion sociale.

Vive le Burkina Faso !

Ouagadougou, le 15 septembre 2017

Pour le Bureau politique national de l’UPC,

Le Secrétaire national à la sécurité et à la défense

Colonel à la retraite Lona Charles OUATTARA

Leave A Response

*