C’est elle qui a la haute main sur les affaires zimbabwéennes !

Spot SERRO
Posted on by B-Demain

Grace Mugabe, la toute-puissante épouse du vieux  chef de l’Etat zimbabwéen Robert Mugabe (93 ans)  que l’on ne présente plus, vient de franchir une importante étape dans son ambition de jouer les premiers rôles au sommet du pouvoir. Le limogeage lundi dernier, par son époux, de son principal rival, Emmerson Mnangagwa, lui laisse un boulevard vers le pouvoir suprême.

Grace Mugabe, la toute puissante secrétaire et épouse du président Robert Mugabe

Au Zimbabwe, l’on semble s’acheminer vers l’établissement de la dynastie Mugabe. Le limogeage lundi dernier d’Emmerson Mnangagwa, vice-président du pays et grand rival de la première dame Grace Mugabe montre bien que l’on n’est pas loin de ce scenario.

Robert Mugabe reste quand même candidat investi de la ZANU-BF pour la présidentielle de 2018

Jusque-là, c’est Mnangagwa, dit Le Crocodile, compagnon de lutte de longue date du président Mugabe, qui  faisait quelque peu de l’ombre à Grace Mugabe.  Maintenant qu’il a été démis de ses fonctions au sein de l’appareil d’Etat et du parti au pouvoir, la ZANU-BF, il n’y a plus visiblement d’obstacle à l’ascension de Grace Mugabe qui n’a jamais fait mystère de ses ambitions de succéder à son époux, progressivement diminué par l’âge, mais qui continue de s’accrocher comme il peut aux rênes du pouvoir.

Mais, de son côté, Grace Mugabe peut se dire que le plus dur du chemin a été fait avec cette éviction de Emmerson Mnangagwa, pilier du  régime pendant de nombreuses années.

A la fois secrétaire et époux depuis 1996 du président Zimbabwéen, Grace Mugabe  est  née le 23 juillet 1965 à Benoni.   A 52 ans, c’est elle, de fait, qui a la haute main sur la ZANU-BF et les affaires zimbabwéennes.

Mais, officiellement, c’est toujours Robert Mugabe qui a encore le pouvoir et est candidat investi de la ZANU-BF depuis l’année dernière pour la présidentielle de 2018.

Mathias Lompo

Burkina Demain

Leave A Response

*