Donsharp et Daisy signent leur retour sur la scène musicale

Posted on by B-Demain

L’artiste Donsharp de Batoro vient de mettre sur le marché discographique son 4e album, baptisé « je viens de là ». La présentation de cet album aux hommes de média le vendredi 16 février au Cenasa a donné lieu à un double évènement. Celui de la présentation également de l’album de Daisy Bofolo. Lequel album de Daisy est la première œuvre musicale produite par la maison de production de Donsharp de Batoro appelée « Africa Productions ».

Au présidium de la sortie de l’album ce 16 février au CENASA

Le parolier des temps modernes, le djéli ba, le slameur, désigne la même personne c’est-à-dire  Donsharp de Batoro. Il n’aura pas trop fait attendre ses fanatiques pour signer son retour sur la scène musicale. En effet, hier vendredi 16 février, a eu lieu la dédicace de son dernier album intitulé « je viens de là ».

C’est un album composé de 12 titres, chanté en français, dioula et en gourounssi. Selon l’artiste, le titre de l’album ‘’je viens de là’’ est une continuité de l’hommage qu’il ne cessera de rendre au continent africain, berceau de l’humanité d’où il vient, celui de la prochaine immigration.

« Je viens de là », qui est également une des chansons de l’album, Donsharpe affirme que ce titre est « une boussole pour mieux s’orienter. C’est un titre qui parle des grands hommes qu’a connu l’Afrique ». La situation des enfants de la rue est aussi abordée par l’artiste qui invite « les grands de la rue » à se pencher sur cette question.

On retrouve également dans cet album des titres qui abordent des sujets d’ordre international tel que le « climatriste » qui parle du changement climatique.

Donsharp de Batoro se prêtant aux questions des journalistes

Au cours de cette soirée, Donsharp n’était pas le seul à présenter son album aux journalistes. Il y avait aussi l’artiste chanteuse Daisy Bofola. Connue sous son ancien non Daisy Franck, l’artiste dit avoir changé de nom parce que « ce nom est original, il traduit mon identité culturelle » dit-elle.

Son album est composé de 4 titres, dont une reprise du titre « Sébé Allah yé » du célèbre artiste reggae man ivoirien Alpha Blondy. Pour l’artiste il s’agit de reconnaitre la bonté de Dieu par ce titre et du même coup « demander à chacun de mettre Dieu devant tout ce qu’on fait ».

« Jubiler », c’est ce titre qui porte aussi le nom de l’album de Daisy, qui servira de titre pour faire la promotion de l’album.

La maison de production, Africa Production dont le promoteur est Donsharp de Batoro dit avoir choisi Daisy pour lancer sa production parce qu’il a confiance aux talents de l’artiste et ne pas douter de l’appréciation que feront les consommateurs. Toutefois, il reconnait qu’il arrive que, le talent et la qualité de l’album ou de l’artiste ne détermine forcément son succès dans le milieu du showbiz.

A cette présentation, amis, hommes de cultures, mécènes et parents sont venus apprécier les nouveaux albums  de leurs artistes dont les titres promotionnels sont déjà joués sur les média.

Les cassettes CD coûtent 3.000fcfa et sont disponibles en ligne et dans les lieux de vente agréés à dit Donsharp.

Joachim Batao

Burkina Demain

Leave A Response